Le Puy-en-Velay : il transforme les anciennes bicyclettes en vélos électriques

Un jeune entrepreneur au Puy-en-Velay, en Haute-Loire, tout juste sorti d'une école de commerce, propose de transformer les anciennes bicyclettes en vélos à assistance électrique. Il espère profiter de l’engouement que connaît le vélo électrique pour développer son entreprise.
 
Dans son atelier du Puy-en-Velay, Guillaume Gasparin transforme les vieilles bicyclettes en vélos à assistance électrique.
Dans son atelier du Puy-en-Velay, Guillaume Gasparin transforme les vieilles bicyclettes en vélos à assistance électrique. © Gérard Rivollier / FTV
A 26 ans, après des études d'ingénieur puis à l'école de commerce de Clermont-Ferrand, un jeune entrepreneur du Puy-en-Velay vient de lancer sa petite entreprise qui propose des kits pour monter soi-même son vélo à assistance électrique. Guillaume Gasparin, fondateur de "VéloKit", explique : « L’idée est de transformer les anciens vélos pour pouvoir les convertir en vélos électriques, les réutiliser sans faire trop d’efforts, mais surtout minimiser l’impact esthétique que peut avoir la partie électrique ».

Un montage en moins d'une heure

Prenez une bicyclette vintage des années 70, ajoutez un moteur dans la roue arrière, une batterie dans une jolie sacoche en cuir et le tour est joué ou presque. Il faut moins d'une heure à Guillaume Gasparin pour recycler un ancien vélo et lui donner une deuxième vie ! Guillaume Gasparin indique : « Le vélo électrique est vraiment en plein boom depuis 3-4 ans avec des ventes qui augmentent. Aujourd’hui elles représentent un peu plus de 15 % du marché du vélo global. En Allemagne ou aux Pays-Bas ils ont déjà dépassé la barre des 40 % : ça montre le potentiel que l’on peut avoir en France aujourd’hui ».

Utile pour monter les côtes

Le vélo peut-être piloté depuis un smartphone. Il offre 40 kilomètres d'autonomie électrique. Et il ne rechigne pas même devant les pentes les plus raides ! Guillaume Gasparin souligne : « Sur des côtes à 10 % voire plus, on fait un effort mais ça passe sans arriver en haut essoufflé et tout transpirant ». Guillaume rêve de pouvoir bientôt élargir sa gamme et proposer des composants exclusivement français, ce qui n'est pas encore le cas.
durée de la vidéo: 01 min 47
Le Puy-en-Velay : il transforme les anciennes bicyclettes en vélos électriques
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie innovation vélo transports