Le Puy-en-Velay : venu se renseigner pour une amende, il se retrouve en détention provisoire

L’histoire n’est pas banale. Venu au commissariat du Puy-en-Velay se renseigner pour une amende, un homme a été placé en détention provisoire. Il est soupçonné d’avoir participé aux violences contre les forces de l'ordre lors des dernières manifestations des gilets jaunes. 

Mardi 11 décembre, à 14 heures, les policiers du Puy-en-Velay en Haute-Loire ont dû être surpris. Un homme âgé de 45 ans s’est présenté au commissariat pour un renseignement concernant une amende. Mais « au moins deux » fonctionnaires qui étaient mobilisés lors des précédentes manifestations de gilets jaunes, les 1er et 8 décembre, ont « formellement reconnu » l’homme « comme ayant participé aux violences commises notamment à l’égard des forces de l’ordre ». Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue. Il aurait notamment "reconnu avoir jeté des pierres", selon la direction départementale de la sécurité publique de Haute-Loire.

Présenté en milieu de journée au Procureur de la République, puis au Juge des Libertés et de la Détention, ce Ponot a été placé "sous mandat de dépôt", en attendant une comparution immédiate fixée au 14 décembre. Il est poursuivi pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destruction ou dégradation de biens, outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique, violence avec usage ou menace d’une arme sans incapacité ». 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité