Sécheresse : en Haute-Loire, on manque toujours d'eau

Publié le
Écrit par MM avec Elodie Monnier

En Haute Loire, la préfecture vient de rééditer son arrêté sécheresse "Alerte renforcée". Avec un déficit pluviométrique de l'ordre de 30% en moyenne, les difficultés d'approvisionnement persistent encore dans le département. Les agriculteurs doivent faire plusieurs kilomètres pour remplir leurs tonnes à eau alors que plusieurs sources manquent de débit.

Les orages et les températures en baisse de la fin du mois d'août n'auront pas suffi à atténuer le récent épisode de sécheresse. Depuis début août, pour Pierre et les agriculteurs des hameaux environnants de Saint-Paul-de-Tartas, en Haute-Loire, la corvée se répète. Ils parcourent des kilomètres, plusieurs fois par semaine, pour remplir leurs tonnes à eau au centre du village principal.

La sécheresse, à plus de 1000 mètres d'altitude et en septembre, devient pour Pierre, agriculteur, préoccupante : « C'est sec ! Pire que sec, on est grillés !». Même avec les récentes précipitations, cela reste insuffisant : « Il a fait quelques gouttes de temps en temps mais l'eau ne s'infiltre pas. Il n'y en a pas assez, estime l'agriculteur. Il faudrait qu'il pleuve pendant huit heures sans arrêt ». 

En deux ans, le village a perdu 50% de ses capacités d'approvisionnement en eau potable. En cause : des canalisations vétustes qu'il faut renouveler. La sécheresse aggrave donc la situation.

durée de la vidéo: 01 min 30
la sécheresse persiste en Haute-Loire ©E.Monnier / R. Leloutre / B. Ordas / France 3 Auvergne

Restrictions des usages de l'eau maintenues 

Le village ne fait pas exception. À l'Ouest et au Sud du département, la terre et le sol sont secs. La préfecture a donc décidé de maintenir les restrictions des usages de l'eau. « Certes, on peut se réjouir, la nature reverdit et le risque 'feux de forêts' est moindre. Pour autant, le rechargement des nappes souterraines et des rivières n'est, aujourd'hui, pas complètement satisfaisant, estime le préfet de la Haute-Loire, Eric Etienne. Il est inégale d'un secteur à l'autre ». 

Ne pas laver sa voiture chez soi, ne pas arroser jardins pelouses ou espaces verts, couper les fontaines d'eau potable.... Ce sont les principales restrictions qui rythmeront ce village, en attendant de nouvelles précipitations. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité