Une source d’eau plate découverte en Haute-Loire

Publié le
Écrit par AA avec Maxime Pitavy

C’est la dernière source d’eau gazeuse naturelle d’Auvergne. À Saint-Géron, en Haute-Loire, village de 250 habitants, l'eau minérale est un trésor presque inépuisable. Pour compléter sa gamme d'eau gazeuse, l'entreprise vient de trouver une source d'eau plate.

À Saint-Géron, en Haute-Loire, pas de problème de sécheresse. Les eaux profondes font le bonheur des papilles depuis près de 400 ans. Jean Robert vient de trouver de l’eau plate pour compléter sa gamme d’eau gazeuse. « C’est un puits qui fait 180 mètres de profondeur. La pompe est à 150 mètres et la sonde est à peu près à 130 mètres. Ce qui nous a poussés à rechercher de l’eau plate, c’est la demande : de clients restaurateurs qui souhaitaient avoir un ensemble Saint-Géron. Ils imaginaient que la qualité du produit que nous avions en eau gazeuse, il était possible d’avoir une qualité identique en eau plate ».

12 mois de contrôles

Pour l’instant, cette eau plate n’a pas encore infiltré les plus belles tables. Elle doit subir chaque mois des prélèvements d’un laboratoire mandaté par l’ARS et l’entreprise fait en plus, un à deux contrôles par semaine, avec l’objectif d’être commercialisée avant fin 2023. « Pour être certifiée, une eau doit subir 12 mois de contrôles donc une année complète, explique Camille Roudeix, assistante qualité. Chaque mois, des analyses sont effectuées aussi bien sur la microbiologie que sur la minéralité de l’eau. Surtout que nous, notre eau, on veut qu’elle soit minérale. Il faut donc qu’on puisse prouver qu’il y a une constance dans les minéraux, dans le temps ».

Objectif : la restauration gastronomique

Avec cette eau plate, l’entreprise qui ne compte que cinq salariés espère doubler son chiffre d’affaires et pouvoir à terme recruter un commercial. Mais pas question d’inonder le marché. « On est actuellement sur 1,2 million de bouteilles d’eau gazeuse, évoque Jean Robert, président de la SAS "Eaux de Saint-Géron". Les gens comme Evian, ce sont des milliards de bouteilles. Notre objectif est d’être dans la restauration gastronomique avec donc des volumes adaptés ». La réputation de l’eau de Saint-Géron a ruisselé bien au-delà des frontières, où elle fait plus des deux tiers de son chiffre d’affaires. De New York à Singapour, de la Chine au Canada, elle accompagne les chefs étoilés du monde entier. Avec bientôt de l'eau plate à côté de la reine des eaux de table. L’eau devrait être commercialisée avant fin 2023. Perspective de croissance et d’embauche pour cette petite entreprise de cinq salariés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité