80 ans de la Libération : Emmanuel Macron attendu à la nécropole nationale des Glières le 7 avril

Le président Emmanuel Macron doit se rendre le 7 avril à la nécropole nationale des Glières à Thônes, en Haute-Savoie, dans le cadre d'une série de commémorations liées au 80e anniversaire du Débarquement. Le prélude d'un "vaste programme" composé de milliers d'"événements locaux" tout au long de l'année.

Le coup d'envoi des commémorations sera finalement donné aux Glières, en Haute-Savoie. Emmanuel Macron doit se rendre le 7 avril dans ce haut lieu de la Résistance où des centaines de maquisards ont lutté contre l’occupant allemand et le régime de Vichy lors de la Seconde Guerre mondiale.

La venue du chef de l'Etat, dont l'agenda n'a pas encore été publié par l'Elysée, restait jusqu'ici incertaine. Mais l'information a été confirmée ce jeudi 21 mars de source parlementaire, après une première information publiée par le Dauphiné Libéré.

Emmanuel Macron s'était déjà rendu sur le plateau des Glières et à la nécropole de Morette pour le 75e anniversaire de la fin du maquis. Il devrait cette fois visiter uniquement la nécropole nationale des Glières, dédiée au souvenir des résistants morts au combat.

"Vaste programme" de commémorations

Devenu symbole de la Résistance française, le maquis des Glières a été constitué le 31 janvier 1944 par le lieutenant Tom Morel. Pendant trois mois, en plein hiver et à 1 500 mètres d’altitude, 465 maquisards s'y étaient regroupés pour recevoir des parachutages d'armes des alliés.

Mais le 26 mars 1944, le maquis est tombé à la suite d'une attaque massive de l’armée allemande et de la milice de Vichy. Lors du combat, 124 maquisards et résistants ont été tués ou fusillés, neuf ont disparu et 16 sont morts en déportation.

Les commémorations du 80e anniversaire du Débarquement devaient initialement débuter le 16 avril à Vassieux-en-Vercors, dans la Drôme. Emmanuel Macron y est attendu pour rendre hommage aux maquisards, "ceux qui se sont levés contre l'ennemi", selon ses mots.

Le président se rendra finalement au plateau des Glières quelques jours avant, prélude d'un "vaste programme" composé de milliers d'"événements locaux" ou de "portée nationale ou internationale" tout au long de l'année.