L'agglo d'Annemasse abandonne le projet d'extension de la ZA Borly à Cranves-Sales

En Haute-Savoie, les agriculteurs ont réussi à stopper l'avancée du béton. L'agglo d'Annemasse a renoncé à son projet d'extension de la zone d'activité Borly située sur la commune de Cranves-Sales. Tout le projet va être revu et une nouvelle concertation va débuter. 
En Haute-Savoie, les agriculteurs ont réussi à stopper l'avancée du béton. Pour l'instant en tout cas. L'agglo d'Annemasse a renoncé à son projet d'extension de la zone d'activité Borly située sur la commune de Cranves-Sales. Tout le projet va être revu et une nouvelle concertation va débuter. Pour trouver l'équilibre entre développement économique et volonté de préserver les espaces agricoles.

Henri Huissoud est soulagé, il va pouvoir continuer à cultiver une partie de la zone Borly, ces 10 hectares de terrains qu'il exploite depuis des années avec 4 autres agriculteurs.

L'agglo d'Annemasse vient en effet de renoncer à son projet sous la pression d'une forte opposition révélée par l'enquête publique, et l'avis défavorable du commissaire enquêteur.
 
durée de la vidéo: 01 min 48
L'abandon du projet ZA Borly

Si l'agglo a reculé sur ce projet dans les cartons depuis plus de 15 ans, c'est aussi que la société a évolué. Les habitants de la zone sont de plus en plus intéressés par l'achat de produits locaux, et le projet alternatif agricole présenté par un collectif d'opposants a séduit. 

Un succès pour les agriculteurs... mais pour combien de temps ? Une nouvelle concertation sera lancée dans le cadre de la révision du SCOT, le plan d'aménagement du territoire de l'agglo qui sera voté à la fin de l'année.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie urbanisme aménagement du territoire environnement société politique