"Abandonner ? Jamais !" : le livre-témoignage émouvant de Virginie Delalande, sourde de naissance et... avocate

Elle a fait de son handicap sa force. Virginie Delalande est sourde de naissance. Brillante et solaire, elle a fait de la parole son métier. Elle a même décroché sa robe noire d'avocate. Conférencière et... confinée, elle a pris la plume et raconte son combat pour gagner "sa lumière et sa liberté".
"Combien de fois ai-je été décrite dans la presse comme un soleil, un phare dans la nuit, un modèle ? Combien de fois ai-je ressenti de l’admiration dans le regard de mon interlocuteur ? Effectivement, je transmets aujourd’hui des émotions positives, belles, fortes. Mais rayonner comme je le fais aujourd’hui n’a pas toujours relevé de l’évidence..."

Ce sont les premières phrases de Virginie Delalande, en préambule de son livre, qui a choisi en exergue ces mots de Laurence Tardieu : "Certains êtres, à mesure que le temps passe, deviennent de plus en plus libres. Ils se redressent, au lieu de s’affaisser. Il émane d’eux une énergie étonnante. Ils sont lumière pour qui les rencontre. J’aimerais savoir ce qu’ils ont fait des ombres de leur passé. De leurs regrets, de leurs déchirures. Comment ils s’en sont arrangés."

Intelligente, solaire et drôle, de sa voix si singulière, Virgine Delalande raconte combien "cela ne fut pas si simple, quand un médecin annonce à ses jeunes parents que leur petite fille est sourde profonde, et qu'elle ne parlerait jamais, comment il lui a fallu franchir les barrières que la société a régulièrement dressées devant elle. On lui a dit qu’elle ne pourrait apprendre ni à lire, ni à écrire, qu’elle n’aurait jamais son bac, que personne ne voudrait se marier avec elle, qu’elle n'aurait jamais un métier". Et pourtant...

Virginie Dalalande est devenue avocate, amante, maman, coach, conférencière et fondatrice du Handicapower.

Révélée au grand public avec le documentaire « l’éloquence des sourds » réalisé par Laëtitia Moreau pour Arte puis lors de l’émission d’éloquence " Le Grand Oral " diffusée en 2019 sur France 2, Virginie Delalande, femme passionnée et engagée, avait profondément ému et marqué les esprits : "Je vous parle avec une voix. Cette voix, qui peut-être vous dérange, vous met mal à l'aise, c'est une voix que moi-même je n'ai jamais entendue. (...) Je suis devenue avocate parce que je connais ce sentiment d'injustice, celui qui vous prend aux tripes et vous empêche de dormir."

Dans son livre "Abandonner ? Jamais !" publié aux éditions Kawa, Virgine "la sourde" invite à découvrir ce parcours exceptionnel et à comprendre comment mener sa vie quand on est différente, quand on a de l’ambition, mais aucun modèle de référence. : "Mille fois, j’ai eu envie d’abandonner. Mais ce qui m’a sauvé, c’est que je suis bavarde".

Ce récit autobiographique a l'ambition encore et toujours de contribuer à changer le regard de la société sur les personnes différentes: "Pour faire vraiment bouger les choses sur un sujet aussi sensible que le handicap, je réalise que le plus efficace reste d’appeler un chat un chat, de faire toucher du doigt les réalités du terrain, de rappeler certaines évidences qui n’en sont pas pour tous, de donner une image plus juste du handicap. Ce n’est pas parce qu’on a un handicap qu’on n’existe plus économiquement ou socialement. On continue à vivre, à travailler, à consommer, à aimer, à fonder une famille, à acheter une voiture ou une maison, à vouloir s’amuser et vivre des aventures".

Un livre-témoignage sur le handicap, mais pas seulement, une leçon de vie, de courage et d'humour pour surmonter les obstacles et les peurs, handicap ou non. Son secret ? "toujours écouter sa petite voix intérieure", et relire entre autres, Michel Audiard qui lui chuchote à l'oreille : "Quand tu te sens en situation d'échec, souviens-toi que le grand chêne, lui aussi, a été un gland".
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
témoignage livres handicap société