Annecy : plus de bus, de trains, de vélos et moins de voitures, demandent les habitants

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes
© MaxPPP

Le Grand Annecy a demandé à ses habitants de l'aider dans son enquête sur les déplacements urbains. L'ensemble des réponses souligne l'intérêt pour les transports collectifs, la sécurité des cyclistes et le rejet de la voiture.

Que veulent les Anneciens pour se déplacer ? La métropole a dévoilé les résultats de son enquête. 

Premier constat, la grande majorité consacre moins d'1 heure à ses déplacements, qui sont jugés "très majoritairement difficiles" en voiture. Le vélo est apprécié, jugé "facile", mais préoccupe les cyclistes quant à leur sécurité... Les trajets en bus sont "difficiles" et seraient plus efficaces avec davantage d'intermodalités.

La pollution en augmentation selon les habitants

En tout cas, les répondants de l'enquête notent que la pollution liée au trafic a augmenté. Les déplacements sont par contre "plus dangereux" et la circulation en ville s'est dégradée selon eux.

Mais si les habitants ont des griefs, ils ont aussi des propositions à faire, pour améliorer leur vie quotidienne. Déjà, 78% se disent prêts "à réduire chaque jour l'usage de leur voiture pour une meilleure qualité de vie". La majorité indique qu'elle pourrait prendre le bus.


Libérer le centre-ville des voitures

Les Anneciens veulent libérer le centre-ville des voitures, en réglementant l'accès et en limitant la vitesse à 30 km/h. Mais aussi, plus de bus : des fréquences de passage plus nombreuses, des parkings-relais, des amplitudes élargies pour le soir et le week-end. Autre préoccupation : la sécurité à vélo. Ils demandent des pistes cyclables sécurisées ou séparées des routes sur les grands axes.

Si, selon cette enquête, les habitants du Grand Annecy sont prêts à laisser leur voiture au garage, ils ont une condition : que les transports en commun et les pistes cyclables soient à la hauteur...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.