Annecy : soupçonnés d'être liés à une centaine de cambriolages, quatre individus mis en examen et écroués

Les gendarmes ont interpellé un groupe d'individus mis en cause dans un grand nombre de cambriolages en Haute-Savoie. Photo d'illustration. / © Lionel VADAM / MAXPPP
Les gendarmes ont interpellé un groupe d'individus mis en cause dans un grand nombre de cambriolages en Haute-Savoie. Photo d'illustration. / © Lionel VADAM / MAXPPP

Quatre hommes ont été mis en examen par un juge d'instruction à Annecy. Auteurs présumés d'une centaine de cambriolages en France, ils ont été écroués ce jeudi. Les saisies ont permis de mettre la main sur de nombreux biens volés.

Par Margot Desmas

Bientôt la fin de la vague de cambriolages en Pays de Savoie ? Les gendarmes de la compagnie d'Annecy viennent de démanteler un réseau de malfaiteurs qui agissaient "en équipe constituée", partant "en périple nocturne pour commettre leurs méfaits", informent les enquêteurs. Ils seraient liés à une centaine de cambriolages en France.

Les auteurs présumés, quatre individus originaires de Roumanie, ont été mis en examen et écroués jeudi 17 octobre ; quatre autres hommes ont été remis en liberté. D'après les éléments recueillis par les gendarmes, ils s'en prenaient surtout à des commerces de proximité, à la recherche d'argent ou de denrées alimentaires, mais également à des entreprises de travaux publics, dérobant de l'outillage qu'ils chargeaient dans des véhicules utilitaires volés sur les lieux.

 

Une centaine de gendarmes mobilisés


Les suspects, identifiés dès la mi-septembre par la brigade de recherches (BR) d'Annecy, ont été interpellés le 15 octobre alors qu'ils ont été vus prenant la route en direction de l'Italie. Parmi les cinq hommes arrêtés à bord de véhicules chargés de matériel volé, deux étaient recherchés à l'étranger.

Lors des perquisitions, deux nouveaux suspects sont mis en garde à vue et de nombreux biens volés placés sous scellés. Les gendarmes ont notamment mis la main sur une trentaine d'ordinateurs portables, téléphones ou tablettes, divers objets mobilier, plusieurs véhicules et beaucoup d'outillage.

"L'enquête se poursuit (...) et l’exploitation des éléments issus des perquisitions devrait permettre de recenser d’autres vols", indique le commandant de la compagnie de gendarmerie d'Annecy Maxime Chevallard dans un communiqué. Les biens volés seront prochainement restitués aux victimes par la gendarmerie qui a mobilisé une centaine d'hommes pour les besoins de cette investigation.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chorale de Roanne/ASVEL : 69-73

Les + Lus