Covid-19 : le département de la Haute-Savoie commande 20 000 tests antigéniques pour des stations de ski

Le département de la Haute-Savoie a annoncé vendredi passer commande de 20 000 tests antigéniques à destination des saisonniers de 18 stations de ski.

Les stations de ski misent notamment sur les tests antigéniques pour pouvoir rouvrir au plus tôt. (Illustration)
Les stations de ski misent notamment sur les tests antigéniques pour pouvoir rouvrir au plus tôt. (Illustration) © Pascal GUYOT / AFP
Des tests rapides pour une saison réussie ? Les stations de ski ne savent pas encore quand elles obtiendront le feu vert du gouvernement pour pouvoir rouvrir. Mais les acteurs de la montagne planchent sur un protocole sanitaire pour commencer la saison au plus tôt.

Les tests antigéniques - dont les résultats sont plus rapides que les PCR - font partie des pistes privilégiées. Nombre de stations savoyardes ont déjà passé commande et c'est maintenant au tour de la Haute-Savoie. Le département a annoncé vendredi 20 novembre proposer 20 000 tests antigéniques pour les saisonniers de 18 stations de ski. La livraison doit avoir lieu à la fin du mois.

Pour l'instant, ces dépistages ne s'adressent qu'au personnel pour "éviter la propagation de l'épidémie au sein des équipes", nous expliquait le président de l'Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM), Jean-Luc Boch.
 
Des campagnes de dépistage systématique ne sont pas à l'ordre du jour. "L’idée est de disposer de tests en nombre suffisant pour pouvoir tester si le besoin s’en fait sentir. Cela faciliterait l’anticipation", indique Joël Retailleau, directeur général de l'ANMSM, à L'Echo touristique.

 

Protocole sanitaire bientôt prêt


Le département de la Haute-Savoie a donc commandé des tests qui seront distribués en stations "à des conditions tarifaires négociées". "L’objectif est de renforcer les protocoles mis en place pour accueillir les skieurs et autres touristes (...) et de garantir les conditions sanitaires nécessaires à la saison hivernale", fait-il savoir dans un communiqué.

Dans l'attente du feu vert du gouvernement, un protocole sanitaire est peaufiné depuis des semaines entre les différents acteurs du tourisme en montagne sous l'égide du préfet de la Savoie. Il devrait être envoyé dans les prochains jours à la cellule interministérielle de crise.

Plusieurs pistes se dessinent déjà. Il devrait notamment être possible de skier à visage découvert sur les pistes. En revanche, le masque sera obligatoire dans les files d'attente, les remontées mécaniques, les rassemblements des cours de ski et les commerces, selon des protocoles testés l'été dernier.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stations de ski économie tourisme coronavirus/covid-19 santé société