Covid-19 : feux d'artifice et rassemblements sur la voie publique interdits pour Noël et le Nouvel An en Haute-Savoie

Publié le
Écrit par Margot Desmas
Des restrictions sanitaires vont êtres mises en place pour le soir de Noël et du Nouvel An en Haute-Savoie. (Illustration)
Des restrictions sanitaires vont êtres mises en place pour le soir de Noël et du Nouvel An en Haute-Savoie. (Illustration) © GR?GORY YETCHMENIZA / LE DAUPHINE / MAXPPP

La préfecture de Haute-Savoie annonce un renforcement des mesures sanitaires pendant les fêtes face à l'épidémie de Covid-19. Feux d'artifice et rassemblements sur la voie publique seront interdits les soirs de Noël et du Nouvel An.

Un taux d'incidence qui continue de monter et une forte tension sur les hôpitaux. En Haute-Savoie, la préfecture alerte une nouvelle fois sur la dégradation de la situation sanitaire due à l'épidémie de Covid-19 et l'arrivée du variant Omicron. Les autorités ont annoncé, mercredi 22 décembre, que des restrictions allaient être mises en place les soirs de Noël et du Nouvel An, appelant "à la plus grande vigilance et à la responsabilité pendant ces fêtes".

La consommation d'alcool et les festivités de plein air sur la voie publique seront interdites les nuits du 24 et du 31 décembre, annonce la préfecture dans un communiqué. Il sera interdit de consommer des boissons alcoolisées de 18 heures à 6 heures, "y compris les marchés de Noël", dans l'ensemble du département. Et les événements festifs type "feux d’artifice et spectacles de pyrotechnie" seront interdits les 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier 2022.

Les mesures sanitaires déjà en place vont, elles, rester en vigueur. Pour rappel, le masque est obligatoire en extérieur dans 50 communes et stations de sports d'hiver de Haute-Savoie depuis début décembre. Il est par ailleurs imposé dans les rassemblements extérieurs, les marchés de Noël ou encore les files d'attente.

La Haute-Savoie est le 9e département le plus touché de France par l'épidémie de Covid-19. Le taux d'incidence dépassait les 863 cas pour 100 000 habitants au 22 décembre, en augmentation de 33 % sur 15 jours. Et les hospitalisations ont "explosé" ces dernières semaines selon la préfecture, ajoutant que "la très grande majorité (des patients) ne sont pas vaccinées."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.