Début du procès en appel des meurtriers présumés du policier Cédric Pappatico à Annecy

Ce lundi 26 juin 2017, débutait à Annecy le procès en appel de 5 hommes condamnés pour le meurtre d'un policier en avril 2012. Cédric Pappatico avait été tué lors du cambriolage d'un magasin de Saint-Alban-Leysse en Savoie. Le premier verdict avait donné lieu à des incidents.

C'est un procès sous très haute-surveillance qui s'est ouvert ce matin à Annecy, un nouvel épisode judiciaire dans l'affaire Pappatico. 5 hommes sont jugés en appel "pour vol avec violence ayant entraîné la mort". Dans la nuit du 10 au 11 avril 2012, un policier, Cédric Pappatico, avait été tué alors qu'il intervenait sur le cambriolage du magasin Darty de Saint-Alban-Leysse.

Ce lundi matin, de nombreux renforts avaient été déployés pour assurer la sécurité du procès.


La veuve du policier tué était présente.


En première instance, le 10 juin 2016, devant la cour d'Assises de Chambéry, les 5 accusés, originaires de la banlieue lyonnaise, ont nié leur implication. Ils ont tout de même été condamnés à de lourdes peines, allant de 29 ans de prison à la perpétuité. La justice n'avait alors pas pu déterminer lequel était le conducteur.

Le verdict avait été suivi d'agitations dans le box où les forces de l'ordre avaient dû intervenir pour maîtriser certains des accusés. Leurs familles avaient crié à l'injustice, et les pompiers avaient du intervenir suite à des malaises. Violences, tentatives d'évasion, en fait tout le procès avait été émaillé d'incidents.

Intervenants : Sandrine Pappatico - Maître Philippe Scrève, Avocat de la défense. Reportage : Ariane Combes-Savary - Christian Mathieu - Sophie Villatte.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité