Policier tué à Chambéry: "Le soulagement, je ne l'aurai jamais, mais je suis un peu satisfaite", Sandrine Pappatico

Des peines allant de 29 ans de réclusion à la perpétuité ont été prononcées, ce vendredi 10 juin, à l'encontre des accusés du meurtre d'un policier de Chambéry. L'épouse de Cédric Pappatico a témoigné de sa satisfaction, pas de son soulagement.

Interview. Une fois le verdict tombé, Sandrine Pappatico a d'abord exprimé sa surprise à l'écoute des peines. "Je ne peux pas vous dire que je suis contente de la sanction qui a été prononcée, car je ne pensais pas me retrouver aux assises une fois dans ma vie. Le soulagement, je ne l'aurais jamais. Je voudrais que Cédric soit là! Ça, ça serait un soulagement! Mais pour lui, je suis un peu satisfaite."

Sandrine Pappatico a tenu à remercier les forces de l'ordre pour leur "enquête d'une qualité exceptionnelle qui aura permis que ce crime ne soit pas resté impuni, que les accusés soient reconnus coupables". Avant d'ajouter, "c'est grâce à eux aujourd'hui que le verdict est tombé. Et je voudrais les remercier, car ils sont toujours là pour me protéger, nous protéger parfois au péril de leur vie"

Interview de Sandrine Pappatico réalisée par Aurélie Massait et Florine Ebbhah
Intervenante: Sandrine Pappatico

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité