Guerre en Ukraine : 250 hommes du 27ème bataillon de chasseurs alpins d'Annecy partent pour la Roumanie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amaëlle Brignoli .

Ce lundi 28 février, 250 soldats du 27ème bataillon de chasseurs alpins, implanté à Annecy, partiront pour la Roumanie. Un évènement qui fait suite à l'accélération des efforts militaires dans le cadre de l'Otan, annoncé par le président Emmanuel Macron ce vendredi 25 février.

C'est l'une des nombreuses conséquences de la guerre en Ukraine. Ce lundi 28 février, 250 hommes du 27ème bataillon de chasseurs alpins (27ème BCA), implanté à Annecy, partiront pour la Roumanie, pays membre de l'Otan et situé à la frontière Sud de l'Ukraine. 

Ce vendredi 25 février, le Président de la République Emmanuel Macron avait annoncé l'accélération des efforts militaires de la France dans le cadre de l'Otan, à l'issue d'un sommet exceptionnel de l'UE.

Ainsi, la France a confirmé le déploiement de 500 militaires en Roumanie au sein de l'Otan à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Le 27ème BCA mènera cette opération. 

Jour J, le lundi 28 février

"Nous avons été déclenchés dans la nuit de mercredi à jeudi car nous étions en 'Alerte 48 heures' dans le cadre de l'échelon national d'urgence (ENU)", explique le Lieutenant Clément, officier de communication du 27ème BCA.

Ce dispositif ENU permet en effet à la France de disposer en permanence de militaires en alerte, afin de constituer une force interarmées de réaction immédiate projetable à 3 000 km de l'Hexagone, dans un délai de 7 jours. L'objectif est de garantir à la France une capacité de réaction autonome aux crises.

Au moment de leur déclenchement, les chasseurs alpins d'Annecy étaient en plein exercice au camp militaire de Sissonne, dans l'Aisne. 

"Nous n'avons pas encore de visibilité sur les missions précises"

Depuis son retour en Haute-Savoie, le 27ème BCA, qui appartient à la 27ème Brigade d'infanterie de montagne (27ème BIM), s'affaire aux préparatifs. Sur les 1200 hommes que compte le bataillon, 250 partiront ce lundi, au matin, dans une base de l'Otan située en Roumanie. 

Nous partons protéger et épauler nos partenaires européens. C’est une mission assez noble.

Lieutenant Clément, officier de communication du 27ème BCA

"Nous n'avons pas encore de visibilité sur les missions précises, mais nous y allons pour montrer la crédibilité de la France, de l'Europe et de l'Otan", assure le Lieutenant Clément. 

Pour ce dernier, les hommes du 27ème BCA s'attendaient à être mobilisés, suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. "Nous sommes prêts, assure l'officier. Pour beaucoup, c'est le paroxysme du métier de soldat. On s'entraîne toute l'année pour être prêt à tout moment. Et à tout moment, c'est maintenant." 

La dernière fois que le 27ème BCA a été mobilisé en Europe de l'Est remonte à la Première guerre mondiale, en Pologne. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité