Haute-Savoie Arena : 500 personnes manifestent contre un projet "climaticide, gigantesque et mégalomane"

Près de 500 personnes se sont rassemblées ce mercredi en début de soirée devant la mairie de La Roche-sur-Foron pour protester contre la Haute-Savoie Arena, un projet de vélodrome et salle multiactivités. Ils dénoncent notamment une infrastructure "climaticide, absurde, et mégalomane."

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

En début de soirée, ce mercredi 20 décembre, juste avant le conseil municipal de La Roche-sur-Foron, près de 500 personnes se sont rassemblées devant la maire à l'appel du collectif "Non au vélodrome". Ils sont venus pour dénoncer la construction annoncée de la Haute-Savoie Arena, dont les premières images ont été dévoilées lundi par le Département.

Les manifestants parlent d'un projet financièrement démesuré et déplorent qu’aucune consultation avec la population n’ait été faite. "C’est un projet qui est absolument inutile. Il est imposé, il n’a jamais été débattu... C’est le projet le plus structurant de l’histoire du pays Rochois et personne n’a été consulté, personne n’a été sondé", déplore Benoit Chambourdon, conseiller communal, conseiller communautaire et membre du collectif "Non au vélodrome Arena".

Plusieurs délibérations ont été adoptées par une large majorité, le 11 décembre dernier, par le conseil départemental de la Haute-Savoie en vue de la construction du vélodrome. Cinq conseillers départementaux sur 34 s'y sont opposés lors du vote.

Un projet démesuré

Désormais, la décision revient aux conseillers municipaux. Ils doivent voter pour ou contre la vente des terrains au département. "Le projet est entre les mains de la commune de la Roche-sur-Foron. L’objectif, c’est d’interpeller les conseillers municipaux pour qu’ils se positionnent face à un projet climaticide, gigantesque, mégalomane. On parle d’un projet initialement à 50 millions (d'euros) qui a basculé au-dessus de 150 millions", ajoute Benoit Chambourdon.

Le département a présenté ce lundi "un complexe de près de 19 000 m², capable d’accueillir des manifestations sportives mais aussi culturelles", avec comme ambition d'en faire le plus grand parc événementiel du nord des Alpes. Ils ont annoncé un coût total de 93 millions d’euros.

Le maire de la Roche-sur-Foron est pour sa part déjà convaincu, et il l’a fait savoir lors de la présentation du projet ce lundi soir : "Je crois que c'est un joli projet, affirme Pierrick Ducimetière. C’est mon avis à titre personnel. C’est au conseil municipal que va revenir la charge de se prononcer pour savoir s'il veut ou non de ce projet et s'ils me donnent l’autorisation de signer les documents qui permettront sa réalisation."

Les membres du collectif promettent déjà d’autres mobilisations d'ici au mois de janvier 2024. "Aujourd’hui, on est plus de 400, souligne Benoit Chambourdon. Les gens se mobilisent, mais on prévoit un énorme rassemblement au printemps".

Si la vente des terrains est actée par le conseil municipal, les travaux devraient débuter en 2024. L'Arena devrait être opérationnelle pour les championnats du monde de cyclisme en 2027.