Haute-Savoie : des artistes proposent une "grande balade" jalonnée de performances au Semnoz

Sur les hauteurs de la station du Semnoz, en Haute-Savoie, une centaine d'artistes va livrer une série de performances pendant tout le week-end dans le cadre de la "grande balade". Le public y croisera notamment le highliner Nathan Paulin.

Le highliner Nathan Paulin exécutera une performance au Smenoz, en Haute-Savoie, dans le cadre de la "grande balade".
Le highliner Nathan Paulin exécutera une performance au Smenoz, en Haute-Savoie, dans le cadre de la "grande balade". © JEFF PACHOUD / AFP
Une centaine d'artistes et une série de performances inédites. Sur les pentes de la station de ski du Semnoz (Haute-Savoie), près d'Annecy, le public pourra assister à une "grande balade" tout au long du week-end, ces samedi 18 et dimanche 19 juillet.

Le spectacle, organisé par Bonlieu/Scène nationale, se tient d'ordinaire en ouverture d'un festival. Il interroge chaque été depuis quatre ans, dans les rues de la capitale haut-savoyarde, l'équilibre entre l'urbain et la nature. Mais la crise sanitaire a forcé son organisateur à le délocaliser.

"Nous avions déjà travaillé au Semnoz, on s'est dit que c'était l'endroit idéal pour mettre en scène un événement en prise directe avec la nature, qui est aussi dans l'ADN de tous ces artistes", explique Salvador Garcia, directeur de Bonlieu/Scène nationale.
 
Une centaine d'artistes participe à la "grande balade", en Haute-Savoie.
Une centaine d'artistes participe à la "grande balade", en Haute-Savoie. © JEFF PACHOUD / AFP

Vendredi après-midi, l'ensemble des musiciens, danseurs, circassiens et comédiens associés à cette série de performances - qui s'enchaîneront entre 1 400 et 1 700 mètres d'altitude - ont répété leurs gammes une dernière fois sous le voile blanc d'une épaisse brume.

Dès ce samedi, tous revêtiront leurs costumes pour débuter un "marathon performatif" de cinq heures ininterrompues, que le grand public découvrira gratuitement, au fil d'un parcours "déambulatoire" de quatre kilomètres serpentant entre les grands espaces des alpages et l'intimité des forêts du Semnoz.
 
Danseurs, circassiens et autre comédiens sont associés à cette performance pendant tout le week-end.
Danseurs, circassiens et autre comédiens sont associés à cette performance pendant tout le week-end. © JEFF PACHOUD / AFP

 

Numéro d'équilibriste de Nathan Paulin


Au total, une soixantaine de spectacles ont été répartis à proximité des tracés empruntés durant l'hiver par les férus de ski de fond. Plusieurs célèbres chorégraphes tels Yoann Bourgeois, Jean-Claude Gallota ou Philippe Decouflé ont accepté l'invitation des organisateurs. Le public pourra également assister aux performances du danseur François Chaignaud, de la funambule Johanne Humblet et de la plasticienne Fanny de Chaillé. 

Le premier artiste dont le visiteur croisera le chemin est Nathan Paulin. Le highliner a noué une collaboration avec le chorégraphe Rachid Ouramdane pour associer à son numéro d'équilibriste une "immersion auditive", lors de laquelle il confie son ressenti sur la slackline.
 
Le parcours, long de deux heures et que les 10 000 spectateurs attendus effectueront par groupes de dix sur des pentes en légère descente, s'achèvera aux côtés des huit danseurs dirigés par le chorégraphe Philippe Decouflé. Ils interpréteront - dans leurs costumes tricotés - une chorégraphie "classique" sur des airs de Vivaldi. "Ce sera notre première fois devant un public depuis des mois. C'est un réel plaisir de retrouver notre métier et, pour les danseurs, le contact qui en est l'essence même", se réjouit Philippe Decouflé.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter