Il faut que Nicolas Sarkozy "éclaircisse sa situation", selon Bernard Accoyer

Le député-maire LR d'Annecy-le-Vieux, Bernard Accoyer, soutien de François Fillon, a estimé, ce mercredi 1er juin, qu'il fallait que Nicolas Sarkozy "éclaircisse sa situation" en déclarant sa candidature pour la primaire et en quittant la présidence des Républicains.

"Je crois que tout le monde voit bien que sa décision est d'être candidat. Il est en campagne, il visite le pays, c'est d'ailleurs ce que doit faire tout candidat potentiel à une élection", a commenté M. Accoyer dans un entretien vidéo diffusé sur le site internet de L'Opinion.

Nicolas Sarkozy devrait donc se déclarer ouvertement et quitter la présidence du parti? "C'est la règle et c'est l'engagement qu'il avait pris, oui. Il faut qu'il éclaircisse sa situation et qu'il en tire les conclusions. S'il est candidat, il doit comme il l'a dit et comme l'exigent les statuts quitter la présidence des Républicains".

Selon l'article 39 des statuts du parti, "tout membre de la direction du mouvement ayant l'intention d'être candidat à la primaire (...) est tenu de démissionner de ses fonctions dès réception de sa déclaration de candidature et au plus tard quinze jours avant la date fixée pour le dépôt" desdites déclarations. La date de dépôt a été fixée au 9 septembre.

François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Hervé Mariton, Nadine Morano, Jacques Myard, Geoffroy Didier, Frédéric Lefebvre, Jean-Frédéric Poisson sont candidats déclarés à la primaire organisée par Les Républicains (20-27 novembre).