La Clusaz : le vol de 30 vélos électriques compromet la fin de saison d'un magasin de location de VTT

Dans la nuit du 26 au 27 février, la boutique Alpes Aventures de La Clusaz a été cambriolée. Au total, 30 vélos électriques ont été dérobés. Les responsables du magasin sont contraints d’écourter la saison hivernale malgré les nombreuses demandes de location.   

Image d'illustration
Image d'illustration © Lionel VADAM/MAXPPP

Dans la nuit du 27 février à La Clusaz, la boutique Alpes Aventures, spécialiste du vélo électrique en montagne, a été cambriolée.

Les malfaiteurs ont dérobé 30 VTT électriques Game 4 de la marque Moustache Bikes, sans oublier les batteries et les chargeurs qui vont avec. Le préjudice avoisine les 150 000 euros. 

 

Des "professionnels" à l'oeuvre 

L'équipe du magasin s'est rendue compte du vol samedi matin, à l'heure de l'ouverture, en voyant que la porte avait été fracturée. "Ils ont emporté la quasi-totalité des vélos : 30 volés sur 39 ! se désole Audrey Bouchex, la gérante du magasin. Les gendarmes nous ont dit que c'était sans doute une bande organisée, car ils ont volé un camion plus bas dans la vallée, qu'on a ensuite retrouvé brûlé vers Lyon. Ils ont dû venir repérer les lieux avant". 

 

Le magasin contraint de fermer 

Sur les réseaux sociaux, la gérante a exprimé sa colère, précisant que ce vol contraignait la boutique à fermer. "Pour cette raison, nous sommes donc contraints de mettre notre activité sur pause pour le moment, à La Clusaz. Ce préjudice est celui de toute une équipe qui travaille dur au quotidien mais aussi, le vôtre, en tant que pratiquant" explique-t-elle dans un long message sur Facebook.

Sur le site internet de la boutique, un message d’alerte explique la situation aux visiteurs. "Nous sommes contraints d’annuler toutes nos prestations jusqu’à nouvel ordre" peut-on lire.  

Capture d'écran du site Alpesaventures.com
Capture d'écran du site Alpesaventures.com © Alpesaventures.com

S’il met un coup d’arrêt à la saison hivernale, ce vol compromet également la saison d’été. "Ce sont de gros investissements et des heures de travail qui ont disparu en une nuit" regrette Audrey Bouchex. 

Pour l’heure, toute l’équipe du magasin dit faire le nécessaire pour satisfaire au plus vite la demande de ses clients.

Contactée, la gendarmerie de Thônes confirme qu'une enquête a été ouverte suite à ce cambriolage. 

Sur la toile, la gérante demande toutefois un petit coup de main complémentaires aux internautes : l’aider à retrouver les VTT volés. "Ouvrez l'œil sur les réseaux et si vous achetez un Game 4 2021, demandez une facture !" prévient-elle. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers stations de ski économie tourisme