En garde à vue et menotté, il s'évade par la fenêtre de la gendarmerie : un homme toujours recherché en Haute-Savoie

Un homme de 25 ans s’est échappé de la gendarmerie de Sallanches, en Haute-Savoie, ce vendredi 15 septembre 2023, alors qu’il était en garde à vue. Activement recherché par les forces de l’ordre, l’homme "n’est ni armé ni dangereux" selon le parquet. Un appel à témoins a été lancé.

Alors qu’il était en garde à vue pour des faits de cambriolages et d'usage de faux documents, un homme âgé de 25 ans est parvenu à s’échapper de la gendarmerie de Sallanches, ce vendredi 15 septembre.

Après avoir descellé un arceau métallique, scellé dans un bloc de béton, auquel il était menotté, l’individu s’est enfui. "A la faveur de l’absence provisoire de l’officier de police judiciaire, il a réussi à sauter par la fenêtre" explique Karline Bouisset, procureure de la République de Bonneville qui précise que le fuyard "n’est pas jugé dangereux".

Il n’est ni armé ni dangereux

Karline Bouisset, procureure de la République de Bonneville

Après son évasion, un important dispositif de recherches a été mis en place avec une quarantaine de gendarmes déployés à Sallanches et alentours, appuyés par un hélicoptère et des chiens. Ce samedi 16 septembre, le fuyard n’a pas été retrouvé et il est toujours activement recherché.

Au moment de sa fuite, il portait "une veste à capuche, un jean noir, une paire de baskets blanches et une paire de menottes au poignet gauche" détaille l'appel à témoins lancé par la gendarmeie d ela Haute-Savoie.

Si vous détenez des informations, contactez la brigade de gendarmerie de Sallanches au 04.50.58.00.55 ou composez le 17.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité