Municipales : Jean-Luc Rigaut, l'ancien maire d'Annecy, annonce vouloir faire appel devant le Conseil d'Etat

Ce jeudi 4 mars, l'ancien maire d'Annecy, Jean-Luc Rigaut, à annoncé vouloir faire appel devant le Conseil d'Etat suite a la décision du tribunal administratif de Grenoble qui l’avait débouté début février. Il demandait l'annulation du second tour des élections municipales. 

© Patrice Coppee / AFP

L'ancien maire d'Annecy, Jean-Luc Rigaut, ne lâche rien. Il a annoncé vouloir fait appel, ce jeudi 4 mars, devant le Conseil d'Etat suite au jugement du tribunal administratif de Grenoble.  

Ce 28 janvier dernier, l'ancien édile d'Annecy introduit un recours en annulation du second tour des élections municipales. 

En juin, le scrutin s'était joué à 27 voix près. Jean-Luc Rigaut, ex-maire (UDI) d'Annecy, était sorti en tête du premier tour, déjà d'une courte tête. Mais il avait été battu lors du second round par François Astorg, suite à la fusion de sa liste écologiste et citoyenne avec celle de Frédérique Lardet (ex-LREM), qui n'avait pas obtenu l'investiture du parti présidentiel. 

Ce début février, devant le tribunal administratif de Grenoble, Jean-Luc Rigaut défend son recours. Il pointe entre autres un taux d'abstention "inédit" et estime qu'un nombre conséquent de procurations en sa faveur n'ont pas été enregistrées à temps. Son recours finit par être rejeté. 

Ce jeudi 4 mars, il a annoncé donc vouloir faire appel devant le Conseil d’État.

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections justice société