La préfecture de Haute-Savoie annonce l'évacuation du camp Rom “Saint-Joseph” à Annecy

Un dortoir installé dans l'école "Saint-Joseph" en 2012. / © Gérard Fumex - linbrinfo74.fr
Un dortoir installé dans l'école "Saint-Joseph" en 2012. / © Gérard Fumex - linbrinfo74.fr

La préfecture de Haute-Savoie annonce ce mercredi 11 octobre 2017 l'évacuation du camp "Saint-Joseph" à Annecy. Une évacuation "dans le calme" selon les autorités mais qui choque le collectif qui suivait les familles.

Par Yann Gonon

L'évacuation a eu lieu ce mercredi 11 octobre 2017 en début de matinée annonce la préfecture de Haute-Savoie. Une évacuation sur décision de justice et à la demande du diocèse d'Annecy, propriétaire des lieux précisent les autorités. "Cette évacuation a également été motivée par des risques sanitaires croissants dans le campement (chauffage défectueux, absence de système d’assainissement), particulièrement à l’approche de la période hivernale", toujours selon le communiqué de la préfecture.

Plusieurs dizaines de familles roms s'étaient installées dès 2011 dans les locaux désaffectés de cette école catholique. Beaucoup de ces familles ont changé avec le temps mais "tous les enfants étaient scolarisés" explique un représentant de la Ligue des Droits de l'Homme, l'une des associations qui compose le collectif qui suivait les familles.

L'évacuation s'est "déroulée dans le calme" selon la préfecture qui précise que sur "les 71 personnes présentes, 59 (dont 28 enfants) se sont vues proposer une solution d'hébergement".

Pour le représentant de la LDH, cette évacuation n'en reste pas moins choquante. Même si les familles vivaient dans la précarité, "c'était quand même un toit" explique-t-il. Et de conclure "A chaque fois, ce genre d'évacuation, ça stoppe les scolarités, les soins et ça oblige à trouver d'autres lieux".


Sur le même sujet

Pépit'Art, une pépinière d'entreprises de métiers d'art dans le sud Ardèche

Près de chez vous

Les + Lus