Rassemblement à Annecy devant la préfecture à la mémoire du randonneur tué par des chasseurs

Une centaine de personnes ont manifesté devant la préfecture de Haute-Savoie. / © France3 Alpes/Jean-Pierre Rivet
Une centaine de personnes ont manifesté devant la préfecture de Haute-Savoie. / © France3 Alpes/Jean-Pierre Rivet

Ils étaient une centaine ce samedi 26 décembre devant la préfecture de Haute-Savoie à Annecy, pour afficher leur soutien à la mémoire de Gaël, ce randonneur tué dans un accident de chasse. L'homme avait reçu une balle perdue dans le massif du Semnoz le 5 décembre dernier. 

Par France3 Alpes

La mort de Gaël, cet homme de 43 ans a suscité un fort émoi dans la population locale et sur les réseaux sociaux. Il avait été mortellement touché le 5 décembre, un samedi matin alors qu'il randonnait en forêt avec sa compagne, non loin de la RD 241, sur la commune de Quintal en Haute-Savoie. Un groupe de neuf chasseurs de la société de chasse de la commune effectuait une battue au gros gibier quand l'un d'entre eux, poursuivant un sanglier, a tiré en direction du couple.

Un jeune homme âgé d'une vingtaine d'année avait été placé en garde à vue, soupçonné d'être l'auteur du coup de feu mortel.

Reportage sur la manifestation de soutien; Marion Feutry et Jean-Pierre Rivet
Soutien au randonneur tué par un chasseur

Ce samedi 26 décembre ils étaient une centaine venue à une manifestation de soutien. Amis ou sympathisants ils se sont rassemblés pour rendre hommage à la victime, soutenir ses proches et réclamer plus de fermeté et davantage de réglementation à l'égard des chasseurs. 

La femme de la victime a publié sur Facebook une lettre mettant en cause les chasseurs. "Mon mari a été tué, une balle en pleine figure" témoigne-t-elle dans cette lettre partagée sur les réseaux sociaux plus de 30 000 fois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus