A Annemasse, le bon samaritain était un faux chauffeur de taxi

A proximité de la gare d'Annemasse en Haute-Savoie, un faux chauffeur de taxi proposait d'emmener gratuitement des personnes avant de leur réclamer une rémunération.

Le faux chauffeur de taxi officiait à proximité de la gare d'Anemasse
Le faux chauffeur de taxi officiait à proximité de la gare d'Anemasse
Sa tactique fonctionnait bien : à proximité du parking de la gare SNCF d'Annemasse et en général la nuit, un conducteur proposait à des personnes en manque de taxi de les déposer gracieusement sur sa route. En cours de chemin, il invitait ses "clients" à le dédommager en espèce par politesse, et si possible d'une petite somme bien rondelette. Pas si désintéressé le bon samaritain...

Plaintes des taxis professionnels

Certains clients se sont plaints auprès des taxis professionnels des paiements prohibitifs et des agissements de ce chauffeur indélicat, sans toutes fois déposer plainte.
L'Association des artisans taxis a donc alerté les services de police pour un individu qui exerçait de façon illégale la profession de chauffeur de taxi.

Après recoupements, l'immatriculation du véhicule utilisé  par ce faux taxi a été identifiée par les services du commissariat d'Annemasse. Le chauffeur indélicat a été interpellé et entendu sur les faits reprochés. Il sera poursuivi par le Parquet du Tribunal de Grande Instance de Thonon les Bains pour execice illégal de la profession de chauffeur de taxi.

 

Un peine pouvant aller jusqu'à un an emprisonnement 

Âgé d'une quarantaine d'années, de nationalité étrrangère, domicilié en Haute-Savoie, cet homme arrondissait légèrement ses revenus tout en exerçant par ailleurs une profession  à temps complet le jour.

Ce délit est puni d'une peine maximale d'un an emprisonnement et/ou  d'une amende de 15 000 euros. En effet, les artisans taxis subissent un préjudice due à cette concurrence sauvage.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter