Cet article date de plus de 4 ans

Les services du Groupement transfrontalier européen à Annemasse perturbés suite à un incendie

Après l’incendie qui a ravagé les locaux du Groupement transfrontalier européen à Annemasse ce mercredi 14 juin 2017, le réseau informatique et téléphonique est hors d’usage. L’association ne pourra plus fonctionner normalement pendant plusieurs semaines.
© GTE
Association à but non lucratif, le Groupement transfrontalier européen représente et défend les populations transfrontalières de part et d’autre de la frontière franco-suisse. Elle compte plus de 32000 adhérents.

Mais dans la soirée du mercredi 14 juin, toute son activité a été suspendue. Un incendie a entièrement détruit ses locaux situés à Annemasse, en Haute-Savoie.

© GTE

Le réseau informatique et téléphonique est hors d’usage.

© GTE

Toute l’activité de l’association s’en trouve perturbée.

durée de la vidéo: 01 min 52
Conséquences foudre GTE


Face à cette situation de crise, les bénévoles et le personnel de l’association mettent tout en oeuvre pour tenter d’assurer la continuité des services.

En attendant la réouverture des lignes téléphonique, un accueil physique est proposé dans les locaux d’Ambilly (6 rue de la Zone) et de Saint-Genis-Pouilly (62 rue de Genève) afin recevoir et informer le public. Les rendez-vous déjà programmés seront également assurés par les juristes, fiscalistes, assistantes sociales et conseillères Emploi.

Toutes les informations relatives à cette réorganisation seront communiquées via le site internet et la page facebook du GTE : www.frontalier.org ou www.facebook.com/groupementtransfrontalier


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société suisse international frontaliers