Après 30 ans d’existence, l’association Prioriterre ferme ses portes en Haute-Savoie

© Prioriterre
© Prioriterre

L’association environnementale de Haute-Savoie Prioriterre est contrainte de cesser son activité. Elle l’a annoncé ce vendredi 5 mai 2017 dans un communiqué.

Par AT avec communiqué

"Aujourd'hui, après plus de 30 ans d’existence, l’association n’a plus les moyens d'agir. L’évidence s’impose, il est temps pour nous de passer le relai." La décision n’a pas été facile à prendre pour l’association haute-savoyarde Prioriterre.

L’organisme très actif dans la lutte contre le réchauffement climatique et la sauvegarde de la planète, a annoncé ce vendredi 5 mai, la fin de son activité tout en restant très positif et en regardant avant tout : "Le chemin parcouru."

Une action importante


"Nous sommes certains que nos actions auront aidé concrètement beaucoup de personnes à mener à bien leur projet, mais aussi à développer des filières économiques sur le département et à démontrer, avant l'heure, que la transition énergétique est possible", précise-t-elle

Avant d’ajouter : "La nature ayant horreur du vide, nous sommes confiants sur le fait que des personnes de bonne volonté prendront le relais pour amplifier la dynamique engagée et poursuivront nos actions afin d’apporter, à leur tour, leur pierre à l’édifice de la transition énergétique."
L'association Prioriterre met la clé sous la porte
Anne Huguet, salariée de Prioriterre pendant 22 ans, directrice de 2012 à janvier 2017 - Eric Fournier, vice-président chargé de l'environnement, conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Reportage d’Ingrid Pernet et de Serge Worreth.




Sur le même sujet

On prépare la fête des Lumières à l'Hôtel-Dieu de Lyon

Près de chez vous

Les + Lus