Coupe du monde de ski : la Verte des Houches accueillera bien le Kandahar du 2 au 4 février

Cent après les premiers Jeux olympiques d'hiver de Chamonix, la vallée de Haute-Savoie accueillera bien l'étape de Coupe du monde de ski alpin du 2 au 4 février. La Fédération internationale de ski (FIS) a validé la tenue du Kandahar 2024 après un "Snow control" positif.

L'attente était grande, car c'est un passage obligatoire qui peut voir tout le travail de plusieurs mois s'écrouler. Mais ce dimanche 21 janvier, la Fédération internationale de ski (FIS) a délivré un "Snow Control" positif de la piste "la Verte des Houches". Une piste mythique qui pourra donc accueillir l'étape de Coupe du monde de ski alpin du 2 au 4 février, cent ans après les premiers Jeux olympiques d'hiver à Chamonix (Haute-Savoie).

Le fruit d'un travail de plusieurs mois récompensé

Depuis plusieurs mois, la station prépare avec acharnement la piste qui accueillera les trois épreuves de Coupe du monde : deux descentes et un slalom. Cette confirmation de l'événement par la FIS représente un immense soulagement pour Fred Comte, directeur du club des sports de Chamonix.

"Le travail des équipes pour optimiser la production de neige et sécuriser la piste permettent aujourd'hui de valider les courses, annonce-t-il, cité dans un communiqué. Il nous reste le sprint final pour la préparation sécuritaire de la piste qui va être très dense les jours à venir afin d'offrir aux meilleurs skieurs mondiaux la 'Verte' sous ses plus beaux atours."

Un rendez-vous pour célébrer les 100 ans des JO

Du 2 au 4 février, le retour du Kandahar marquera le centenaire des premiers Jeux olympiques d'hiver mais aussi de la création de la Fédération internationale de ski (FIS) à Chamonix et de la Fédération française de ski (FFS). Un anniversaire qui sera célébré par toute la station lors de ce week-end de compétition.

"Tout le monde est conscient des défis que représente ce moment historique. [...] Nous savons aussi que sans championnat du monde et JO, Chamonix sera le highlight [moment fort, NDLR] pour le ski mondial cette année", déclare Frédéric Comte dans le même communiqué de presse.

Pour conclure ce week-end de célébration, la Fédération française de ski et l'organisation du Kandahar 2024 espèrent qu'un Français remportera une ou plusieurs épreuves devant les 50 000 spectateurs attendus sur les trois jours.