Cet article date de plus de 6 ans

Dans la vallée de Chamonix, des livres pour les refuges

Près d'une centaine de bouquins va aller prendre le frais en montagne cet été. Les bibliothécaires de la vallée de Chamonix ont décidé d'aller porter elles-même la culture au sommet. 
Elles se sont chargées les randonneuses. Dans leur sac à dos, des trousses de secours, des jumelles, des cartes ou des boussoles. Rien de plus normal s'il n'y avait pas aussi des bouquins qu'elles se chargent de déposer dans certains des refuges de la vallée de Chamonix. D'Albert Camus à Françoise Sagan en passant par de nombreux livres en anglais, il y en a pour tous les goûts. "Le but est d'ouvrir les gens à la culture même dans un lieu qui a priori n'est pas forcément prévu pour ça", explique Prune Claret-Tournier, directrice du réseau de médiathèque de la vallée.

Reportage de Serge Worreth, Ingrid Pernet-Duparc et Azedine Kebabti
durée de la vidéo: 02 min 03
Des livres et des refuges


Quand refuge et culture font bon ménage

À plus de 2200 mètres d'altitude, elle s'arrête au refuge du plan de l'aiguille, le sixième déjà depuis le début de leur périple. La gardienne du refuge, Marie-Noëlle, voit cette initiative d'un très bon œil. Quoi de mieux en effet qu'un bon livre quand l'orage gronde et oblige le voyageur à rester à l'abri quelques heures ou parfois quelques jours? "Les gens se servent, prennent leur livre et vont dans leur chambre. Certaines personnes peuvent rester assez longtemps. Ça leur laisse le temps de finir leur ouvrage". Des voyageurs qui reposent ensuite leur bouquin, avant que d'autres n'en fassent un aussi bon usage. Preuve que randonnée, refuge et culture font parfois aussi bon ménage.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne livres culture