Fermeture du centre de Météo-France à Chamonix: colère et inquiétudes

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

La direction de Météo France veut supprimer 500 emplois en 5 ans. Les antennes de Chamonix et de Bourg-Saint-Maurice sont concernées.Professionnels et élus de la montagne sont très inquiets, eux qui travaillent en lien étroit avec les prévisionnistes pour gérer notamment le risque avalanche.

Par France 3 Alpes

Depuis leur bureau discret au coeur de Chamonix, 6 prévisionnistes scrutent le ciel au quotidien. Mais pour combien de temps encore ?
Il savent que les départs en retraite ne seront pas remplacés. Beaucoup ne cachent pas leur écoeurement,

Serge Taboulot se désole : "Les centres de montagne de Chamonix et de Bourg-Saint-Maurice ont été créés à l'occasion d'épisodes majeurs, lors des grandes avalanches de Val d'Isère en 1970. Ces centres ont une véritable expertise et une perception aigüe des enjeux locaux" explique-t-il

A l'Office de Haute-Montagne, la météo est la préoccupation n°1. Skieurs, randonneurs et alpînistes viennent y consulter les bulletins réactualisés 3 fois par jour. Ici, impossible d'imaginer la disparition des prévisionnistes locaux "avec qui on travaille particulièrement en confiance, surtout en période compliquée" confirme Océane Viber.


Depuis début janvier, Chamonix a traversé deux épisodes de crise. Une vigilance orange et un risque avalanche 5/5. Les évacuations et le confinement des habitants ont été décidés par les élus en lien avec les experts Météo.

"Un enjeu de sécurité" pour les autorités. D'autant que si les antennes de Chamonix et de Bourg-Saint-Maurice venaient à fermer, c'est depuis Grenoble que seraient faites les prévisions météo et du risque avalanche pour les deux savoie.

Reportage Marion Feutry, Ariane Combes-Savary & Laetitia Di Bin

 

A lire aussi

Sur le même sujet

CHU Grenoble-Alpes : le service de médecine nucléaire s'équipe de caméras dernier cri

Près de chez vous

Les + Lus