Gestion du refuge du Goûter : la grogne des guides de la vallée

A quelques jours de l'ouverture des réservations pour le célèbre refuge du Goûter dans le massif du Mont-Blanc, les guides dénoncent une gestion deshumanisée et trop commerciale.

Alors que l'ouverture des réservations au public est prévue le 12 avril 2016, une réunion vient de rassembler à Chamonix des guides de tous horizons : guides des compagnies de la vallée mais aussi guides indépendants ou travaillant pour les tours opérateurs locaux. Généralement, ces professionnels de la montagne sont plus ou moins concurrents. Mais aujourd'hui ils se retrouvent pour dénoncer d'une seule voix une gestion du refuge du Goûter jugée deshumanisée et trop commerciale.

Réservation par Internet

En ligne de mire, la Fédération Française des Clubs Alpins de Montagne qui gère ce refuge emblématique par internet. L'inscription des alpinistes ne peut se faire (ou presque) que par internet. Pour les guides, cette façon de faire minimise le rôle du gardien qui ne peut plus informer les alpinistes sur les conditions de la montagne ou de la météo. 
Jointe par téléphone, la FFCAM conçède quelque maladresses de communicaton avec les guides mais espère qu'en récupérant une gestion départementale du refuge les relations se fluidifieront.

Reportage de Serge Woreth et Ingrid Pernet-Duparc
Intervenants : Sébastien Rougegré Société Cham'expérience ; Pascal Chapelland Président de la Compagnie des Guides de St-Gervais.

Une nouvelle polémique

Avant même l'ouverture du nouveau refuge en juin 2013 , les polémiques ne cessent de se succéder : report de son ouverture et de son inauguration, problèmes de sécurisation, erreurs de conception, difficultés à réserver.
Chaque année, le batiment high tech perché à 3835 mètres d'altitude accueille près de 10 000 personnes désireures de gravir le sommet du Mont Blanc par la voie royale.


L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité