Haute-Savoie : quand les loups "profitent" du confinement et de la fermeture des remontées mécaniques

C'était le 4 décembre dernier, près du domaine skiable de Saint-Gervais, en Haute-Savoie. Encouragés par le confinement, et l'absence d'âme humaine en vue, trois loups se sont aventurés pour une petite promenade non loin des remontées mécaniques. Une image qui a fait le buz

La caméra de surveillance installée là-haut en permanence, a saisi l'image de ces promeneurs plutôt inhabituels ,à plus de 2000 m d'altitude autour des remontées mécaniques du domaine skiable de Saint-Gervais. La station était totalement désertée pour cause de confinement.

C'est donc en toute tranquillité que les trois loups ont profité de l'arrivée de la neige sur les versants du Mont-Blanc, en l'absence de skieurs et de pisteurs, et dans le grand silence des remontées mécaniques rendues muettes par la crise sanitaire.

Une image assez rare que Saint-Gervais Actus a diffusée sur sa page Facebook.

#saintgervais #montblanc #COVID19 pendant que les habitants restent confinés les #loups s’en donnent à cœur joie au #montjoly pas besoin de #remonteesmecaniques 😂😂 http://ski-saintgervais.com

Publiée par Jean-marc Peillex sur Vendredi 4 décembre 2020

Partagé sur les réseaux sociaux, le cliché a fait couler des flots des commentaires, les uns pour "s'indigner qu'on signale le lieu de leur habitat et qu'ils deviennent la cible de chasseurs", les autres "pour défendre les bergers qui doivent payer les dégâts causés par les prédateurs".

Au point que le maire de Saint-Gervais Jean-Jacques Peillex, interrogé sur Europe 1 a dû désamorcer la polémique naissante "pour ou contre le loup" : ""Quand il y a des activités humaines, il y a moins de place effectivement pour la faune sauvage qui doit être éloignée. Et quand il y a moins de présence humaine, c'est la liberté pour la faune sauvage, en concluant que cette image ne mérite pas de la passion mais simplement de la raison".

Le loup n'est pas un nouveau venu en Haute-Savoie. L'espèce y est signalée depuis plus de 15 ans et on sait aujourd'hui qu'elle s'y est établie de façon permanente. Des images d'individus sont d'ailleurs régulièrement capturées à travers la région

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature covid-19 société animaux stations de ski loup