• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Haute-Savoie : la réglementation d'accès au Mont-Blanc prend effet dès le 1er juin 2019

voie normale d'accès au Mont-Blanc / © Gregory YETCHMENIZA Maxppp
voie normale d'accès au Mont-Blanc / © Gregory YETCHMENIZA Maxppp

Ce vendredi 31 mai 2019, le préfet de Haute-Savoie a signé l’arrêté préfectoral réglementant, pour la saison estivale, les conditions d’accès à l’itinéraire de la voie normale pour les candidats à l’ascension du Mont-Blanc.

Par Nathalie Rapuc

Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie, vient de signer ce vendredi 31 mai 2019, l’arrêté préfectoral réglementant, pour la saison estivale, les conditions d’accès à l’itinéraire de la voie normale pour les  candidats à l’ascension du Mont-Blanc. 

Cet arrêté prend effet dès le 1er juin et jusqu'au 29 septembre 2019 inclus. Seuls les détenteurs d'un d’une réservation dans un des refuges de l’itinéraire : refuge du Goûter, refuge de Tête rousse, refuge du Nid d’Aigle et d’un document permettant de vérifier leur identité.

Cet arrêté fait suite au phénomène de sur-fréquentation observée dans les refuges durant l'été 2018. Des actes d'incivilité avaient été constatés ainsi que des problèmes d'insécurité. Ces mesures visent à favoriser une pratique sereine de l’alpinisme sur le massif, dans le respect du site classé et de la sécurité des pratiquants et des professionnels de la montagne.

La réservation s'effectue auprès de la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM), qui permet la délivrance d’un récépissé individuel nominatif généré lors de chaque réservation.

Des contrôles seront effectués par les services du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) et les membres de la brigade blanche créée par la commune de Saint-Gervais.

En cas de non-respect de ces mesures pour un camping en site classé, le contrevenant encoure 2 ans d'emprisonnement et 300 000 € d'amende, en cas de rébellion : 2 ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende et en cas de mauvaise foi, 6 mois d'emprisonnement et 7 500 € d'amende.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cérémonie de passation du Drapeau de la Résistance à Oyonnax (Ain)

Les + Lus