Mont-Blanc: le corps du 2ème alpiniste a été retrouvé par le PGHM

Publié le Mis à jour le
Écrit par LC avec communiqué AFP
© Cédric Bernardini

Le dimanche 30 juillet, deux alpinistes Coréens s'étaient retrouvés coincés au col de la Brenva dans le Massif du Mont-Blanc. Un premier homme avait été récupéré vivant, le lundi, par le PGHM de Chamonix. Le corps du second vient d'être découvert ce mercredi 1er août.

Triste épilogue pour le deuxième alpiniste coréen. Son corps, sans vie, a été récupéré par le PGHM de Chamonix, ce mercredi 1er août à 14 heures.

Les gendarmes ont profité "d'une éclaircie" pour faire décoller leur hélicoptère et ainsi se poser au Mont-Maudit. 

Ce matin, les sauveteurs étaient très pessimistes quant "à la chance de retrouver vivant" l'alpiniste sud-coréen de 34 ans disparu depuis dimanche dans le massif du Mont-Blanc à 4.300 mètres d'altitude.

Le PGHM n'avait pas pu intervenir depuis lundi en fin de matinée, en raison de forts vents qui empêchaient le décollage des hélicoptères. 

Météo-France annonçait des vents forts sur le massif pour ce mercredi, avec un début d'accalmie pour jeudi et surtout vendredi.

Le premier alpiniste retrouvé en état d'hypothermie

Hier, lundi 31 juillet, nous vous indiquions qu'un des deux alpinistes avait été retrouvé, en état d'hypotermie. Il s'agit d'un homme Coréen âgé de 44 ans. 
A l'AFP, le capitaine Patrice Ribes reconnaissait, qu'avec ses hommes, ils étaient "très inquiets [quant au second alpiniste, ndlr] car nous n'avons pas réussi à le localiser. Nous attendons une fenêtre (de beau temps) pour pouvoir déposer des secouristes à pied qui puissent aller fouiller le secteur".

Pour rappel, deux alpinistes étaient coincés au col de la Brenva, situé entre le Mont-Maudit et le Mont-Blanc en Haute-Savoie, depuis le dimanche 30 juillet 2017 en fin de journée. 

Ils étaient partis dimanche matin du refuge des Cosmiques à 3.613 mètres d'altitude, puis se sont retrouvés pris dans le mauvais temps au niveau du col de la Brenva, après avoir gravi 700 mètres de dénivelé.

Le PGHM, alerté dimanche soir vers 20H45, n'a pu localiser que l'un des deux Coréens, sans pouvoir le secourir dans un premier temps, en raison de la mauvaise météo.

Une caravane terrestre partie tôt lundi matin a dû faire demi tour à son tour à cause des conditions extrêmement dangereuses. Une équipe en hélicoptère a finalement pu décoller en fin de matinée, et l'a évacué à l'hôpital, en état d'hypothermie. Ses jours ne sont pas en danger, selon les secouristes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.