Ski. Anne-Laure Marxer et Loïc Collomb-Patton s'imposent sur le Freeride World Tour à Chamonix

© Swatch Freeride World Tour
© Swatch Freeride World Tour

Toutes les conditions étaient réunies à Chamonix, ce vendredi 5 février, pour cette 2e étape du FREERIDE WORLD TOUR 2016. Une face aussi ludique que technique, -l'Aiguille Pourrie-, et 50cm de neige fraîche qui ont profité à deux français sur la plus haute marche du podium.

Par FG avec communiqué

Le tableau des résultats


SKI HOMME
1. Loïc COLLOMB-PATTON (FRA)
2. Logan PEHOTA (CAN)
3. Fabio STUDER (AUT)

SKI FEMME
1.Eva WALKNER (AUT)
2. Silvia MOSER (ITA)
3. Matilda RAPAPORT (SWE)

SNOWBOARD FEMME
1. Anne-Flore MARXER (FRA / SUI)
2. Estelle BALET (SUI)
3. Marion HA_ERTY (FRA)

SNOWBOARD HOMME
1. Sammy LUEBKE (USA)
2. Jamie RIZZUTO (CAN)
3. Ralph BACKSTROM (USA)

Toutes les conditions étaient réunies à Chamonix pour cette 2e étape du SWATCH FREERIDE WORLD TOUR 2016 (FWT). Une face aussi ludique que technique, -l'Aiguille Pourrie située sur le domaine de la Flégère-, et 50cm de neige fraîche attendaient les 39 hommes et 19 femmes en ski et snowboard en lice.

Parmi les spectateurs, il y avait là des stars du ski alpin français comme JB Grange, Julien Lizeroux, Victor Muffat Jeandet.

SKI HOMMES

La Mecque du freeride a trouvé son prophète ! En 3 ans, sur 3 courses disputées sur les pentes chamoniardes, le skieur de La Clusaz Loïc Collomb-Patton s’est imposé 3 fois. Et aujourd’hui, il a annoncé la couleur dès le début de son run, avec un superbe backflip parfaitement exécuté et surtout bien réceptionné. Il lui a suffi ensuite de skier comme il sait le faire, tel un félin, en proposant une ligne propre et fluide, maîtrisant la vitesse… La meilleure recette pour s’imposer aujourd’hui car avec les conditions de neige changeantes, il ne fallait pas être trop gourmand !

«Je suis très content ! J’ai fait le choix d’une ligne plus fluide et ça a payé ! La neige était changeante par endroit mais globalement les conditions étaient bonnes ». Il devance le canadien Logan Pehota qui a opté pour une ligne plus technique sur la partie haute avec un impressionnant saut de barre avant de conclure sur une touche freestyle, avec un 360°. L’autrichien Fabio Studer, 3ème a, quant à lui, séduit les juges avec un run plus « acrobatique ». Il a joué avec le terrain, enchaîné les sauts avec un joli 360° sur le haut du parcours suivi d’un magnifique cork (rotation sur le côté) notamment. Le local de l’étape Léo Slemett termine 6ème.

SNOWBOARD FEMMES

A défaut d’un triplé français, les snowboardeuses ont offert un podium francophone aux spectateurs venus les encourager nombreux au pied de l’aiguille Pourrie ! Anne-Flore Marxer, (déjà victorieuse à Chamonix en 2011 !) a été la meilleure et surtout la plus rapide.

« Je n’ai pas du tout fait le run que j’avais prévu ! En arrivant au sommet ce matin, j’ai vu ce grand champ de poudreuse, vierge, qui me tendait les bras. Je me suis rappelé que la vie est courte et que compétition ou non, c’est le plaisir qui prime ! J’ai donc choisi de me faire plaisir et j’ai eu raison apparemment ! Je me suis régalée et je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir une pensée pour tous ceux qui ne sont plus là et n’ont plus la chance de vivre ça.» Elle devance Estelle Balet, championne du monde en titre, et la jeune française Marion Haerty qui ont toutes les deux opté pour un haut de parcours un peu plus technique parfaitement maîtrisé, démontrant une nouvelle fois qu’il faudra compter sur elles cet hiver. Les classements le prouvent déjà puisqu’elles occupent les 2 premières places du général à ce jour.


SKI FEMMES

Une fois encore, les skieuses n’ont pas démérité. L’autrichienne Eva Walkner, deuxième en Andorre, signe sa première victoire sur le Tour avec une ligne fluide et une parfaite maîtrise du terrain et de sa vitesse. Elle s’impose devant l’italienne Silvia Moser, auteur d’un très beau haut de parcours. La suédoise Matilda Rapaport grimpe sur la troisième marche avec un run engagé, skiant même une portion qu’aucun homme n’avait empruntée.

SNOWBOARD HOMMES

Si la domination est franco-suisse chez les snowboardeuses, la suprématie est nord-américaine chez leurs homologues masculins ! L’américain Sammy Luebke s’impose avec un run solide et une ligne fluide, rapide et sans faute. Le canadien Jamie Rizzuto, 2ème, n’a pas fait non plus dans la demi-mesure, puisque dès le départ, il s’élance tout droit dans la portion la plus raide de la face ! Même s’il ne s’impose pas aujourd’hui, il peut se targuer d’avoir été le plus rapide à dévaler les 500 mètres de dénivelé ! Autre option mais tout aussi payante pour Ralph Backstrom qui s’empare de la troisième place en s’amusant avec tous les reliefs qui s’offraient à lui. Les Chamoniards n’ont malheureusement pas brillé sur leur terre. Jonathan Doud’s Charlet s’est fait piéger par la neige changeante dès les premiers virages. Le jeune Camille Armand, grippé et alité depuis 2 jours, a trouvé la force nécessaire pour être au départ ce matin et réaliser un magnifique backflip mais cela n’a pas suffi pour jouer la gagne.

Sur le même sujet

Les + Lus