Trail : après la polémique et l'appel au boycott, l'UTMB annonce des "inscriptions record" pour son édition 2024

Quelques jours après la polémique qui a mis en ébullition le monde de la course en montagne, l’organisation de l'Ultra-trail du Mont-Blanc (UTMB) s'est réjoui de "chiffres records" de ses inscriptions, ce mercredi 31 janvier.

"Les traileurs du monde entier se préparent à faire de l’édition 2024 un événement historique", promet l’organisation de l’UTMB dans un communiqué envoyé ce mercredi 31 janvier aux médias. Quelques jours après la polémique qui a agité le monde de l’ultra-trail et surtout les coureurs élites dont Kilian Jornet et Zach Miller, l’organisation de l’événement a décidé de communiquer sur un nombre d’inscriptions record pour son édition 2024, qui aura lieu du 26 août au 1er septembre.

Inscriptions records 

"Par rapport à 2023, l'UTMB enregistre une hausse de préinscrits de 30 % avec 7 200 préinscriptions, la demande pour la CCC augmente de 22 % avec 5 400 préinscriptions, et l'OCC connaît une augmentation spectaculaire de 52 % avec 6 500 préinscriptions," peut-on lire dans le communiqué. Ces trois courses rythment une semaine de compétition autour de la ocurse principale, l'UTMB, à Chamonix.

Concernant l’inscription des élites, l’organisation révèle que "déjà 487 élites confirmées, dont 78 Top Elites" sont inscrites.

Il y a quelques semaines, Kylian Jornet et Zach Miller, deux grosses pointures de l’ultra-trail, avaient envoyé un mail, censé rester secret, à une quinzaine de coureurs élites appelant au boycott de la course mythique. Dans ce courrier, les deux trailers remettaient en cause les choix stratégiques des organisateurs de l’événement, notamment sur une course au Canada, le prix des inscriptions ou encore le partenariat avec le constructeur automobile Dacia. La situation avait fini par s'apaiser entre les deux parties après une discussion.

L’UTMB rappelle son engagement environnemental et solidaire


L’organisation, dans son communiqué, réitère son intention de faire de cet événement, une expérience unique. Mais elle insiste également sur son engagement environnemental, engagement qui avait été pointé du doigt par les deux trailers, dans leur courriel : "Bien que la demande ait considérablement augmenté, le nombre de places reste inchangé, reflétant l'engagement de l'événement pour la préservation environnementale et la qualité de l'expérience", rappelle les organisateurs de la course.

L’organisation se targue d’avoir déjà vendu ses 260 dossards solidaires. Des dossards qui permettent de s’inscrire à l’une des trois courses (UTMB, CCC, OCC), sans passer par le fameux tirage au sort, mais pour lequel, il est nécessaire de débourser 2 200 euros. Une somme qui permet à l’organisation de financer 14 associations œuvrant pour la solidarité, la santé, l’inclusion ou l’environnement. "Le succès de ces dossards solidaires illustre le rôle de l'événement comme plateforme d'engagement significatif et de sensibilisation."

Sur les inscrits pour les différentes courses, un pourcentage seulement a été tiré au sort pour participer à l'événement. Pour l’UTMB sur les 7 200 demandes, uniquement 2 300 places sont attribuées. Pour la CCC, il y a eu 5 400 demandes pour 1 900 places. Pour l’OCC, il y a eu 6 500 demandes pour 1 200 places, et pour la PTL qui impose une sélection sur dossier, les 300 places ont été attribuées.