Trail. La polémique enfle après l'appel de Kilian Jornet et de Zach Miller à boycotter l'Ultra Trail du Mont-Blanc

Le monde de l'ultra-trail est en ébullition depuis la révélation d'un courriel de Kilian Jornet et de Zach Miller, envoyé à tous les coureurs élites. Dans ce mail, les deux très grosses pointures du milieu invitent les athlètes à ne pas participer à l'UTMB à Chamonix cet été, estimant que les organisateurs vont dans une "direction inquiétante".

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L'un est la légende incontestée de l'ultra-trail, en partie parce qu'il a remporté l'UTMB à quatre reprises, la dernière fois, en 2022. L'autre a terminé en 2023 deuxième de la course autour du Mont-Blanc. L'Espagnol Kilian Jornet et l'Américain Zach Miller ont une voix dans le milieu de la course longue distance en montagne et ils comptent bien s'en servir.

Dans un mail envoyé aux coureurs élites de leur sport, ils suggèrent aux meilleurs traileurs du monde de boycotter cette année les courses de l'Ultra Trail du Mont-Blanc du 26 août au 1er septembre. 

Ce courriel était censé rester confidentiel, mais un entraîneur britannique, "sidéré" par cette démarche, a décidé de rendre le texte public sur son compte Instagram. 

Martin Cox, "traileur depuis 30 ans et l'entraîneur de traileurs depuis 15 ans", estime que cet e-mail "pue l'hypocrisie". "Je ne crois pas que ce débat devrait se dérouler en secret", continue-t-il dans son post sur les réseaux sociaux (voir ci-dessous).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Martin Cox (@vo2maxcoaching)

Martin Cox "sidéré" de la démarche qu'il juge ingrate

"Ce qui me laisse vraiment perplexe dans cette campagne de haine actuellement menée contre l'UTMB, c'est que, plus que toute autre course, l'UTMB a permis à Jornet et à beaucoup de pros de monter à bord du train de l'argent de l'ultra trail, d'avoir une assise financière et de pouvoir jouir d'une certaine influence. Donc cela me semble un peu ingrat de leur tourner le dos et de tenter de rançonner la course", écrit Martin Cox, avant de déclarer qu'il est "fier" d'accompagner des coureurs dans leur préparation pour l'UTMB.

"Je suis fier parce que les courses de l'UTMB sont parmi les plus dures et les plus compétitives du monde et cela demande beaucoup de courage de s'aligner sur la ligne de départ", dit-il encore.

Un mail pour faire pression sur les organisateurs de l'UTMB

Dans le mail écrit en anglais, Kilian Jornet et Zach Miller, sollicitent les traileurs élites pour savoir s'ils seraient "intéressés à [s']engager à participer à une autre course que l'UTMB cette année".

"Même si nous sommes conscients du fait que nombre d'entre vous avez des liens forts avec l'UTMB (objectifs personnels, incitations et perspective de gains pour les sponsors, objectifs de carrière, etc.), nous vous demandons d'écouter ce que nous avons à dire", poursuivent les deux hommes.

"Pour commencer, nous voulons reconnaître que l'UTMB est une grande course, même s'il y a eu beaucoup de tensions récemment, nous reconnaissons que la course et l'organisation ont fait beaucoup de bien à l'ultra running en tant que sport", posent-ils en préalable.

Nous avons le sentiment qu'ils ne gèrent pas l'événement dans l'intérêt de notre sport et de ses athlètes

Kilian Jornet et Zach Miller

dans un e-mail adressé aux traileurs élites

"C'est vraiment devenu le plus grand événement de l'année et il a vraiment aidé à faire connaître notre sport. Disposer d'un événement tel que celui-ci a créé beaucoup d'opportunités pour des gens comme nous, en attirant beaucoup d'argent et d'attention. En cela, nous le voyons comme quelque chose de bien", admettent les deux traileurs.

Toutefois ils estiment que les organisateurs de l'UTMB, l'UTMB Group et la marque Ironman vont dans une "direction inquiétante". "Nous avons le sentiment qu'ils ne gèrent pas l'événement dans l'intérêt de notre sport et de ses athlètes", arguent-ils.

  

Appel aux 15 premiers du classement à boycotter la course

Générer de l'argent n'est pas le problème, s'accordent à dire Kilian Jornet et Zach Miller dans ce courrier mais "nous avons le sentiment qu'il y a une manière de le faire sans maltraiter les gens et en écrasant tous ceux qui se mettent en travers du chemin".

Devançant les critiques sur l'aspect secret de leur démarche, ils avancent que "même s'il serait sympa de pouvoir s'asseoir autour d'une table et de discuter avec eux pour remettre les choses sur les bons rails, nous craignions qu'ils ne fassent de réels changements que lorsqu'ils seront sous pression pour le faire. Heureusement, en tant qu'athlètes élites, nous avons une voix", continuent-ils.

C'est une manière de réfléchir aux moyens de pression et d'engendrer des changements positifs pour participer à l'UTMB en sachant que les organisateurs font du bien à ce sport, plutôt que de le détériorer

Kilian Jornet et Zach Miller

dans un e-mail envoyé aux traileurs élites

Le traileur espagnol et son homologue américain suggèrent donc un boycott de l'UTMB 2024 par les quinze meilleurs athlètes féminins et masculins. Ils demandent également à chacun de se positionner et de partager ses réflexions. Ils disent penser déjà à une course sur laquelle s'aligner mais ne souhaitent pas la dévoiler pour l'instant. 

Dans le dernier paragraphe du courrier, ils déclarent qu'il ne faut pas voir dans leur initiative "une manœuvre malveillante ou haineuse envers l'UTMB mais une manière de réfléchir aux moyens de pression et d'engendrer des changements positifs pour participer à l'UTMB en sachant que les organisateurs font du bien à ce sport, plutôt que de le détériorer".

L'UTMB se dit "ouvert à la discussion"

Le débat est, depuis la publication de Martin Cox il y a une dizaine de jours, sur la place publique des réseaux sociaux. Nombre de traileurs ont réagi et continuent de le faire. 

Pour l'instant, les organisateurs de l'UTMB se sont contentés de répondre, en commentaire, à la publication de l'entraîneur britannique.

"Même si nous aurions apprécié une conversation directe sur ce sujet avec Zach et Kilian avant de prendre connaissance de ce mail, nous les avons contactés tous les deux pour comprendre leur position et en discuter directement", écrit UTMB World Series.

"Nous attachons de la valeur aux opinions de toute la communauté du trail et nous sommes toujours ouverts à la discussion et à la collaboration", a réagi l'organisation.

L'UTMB a déjà été critiqué pour ses partenariats. Lors de l'édition 2023, l’association "The Green Runners" avait lancé une pétition réclamant à l’organisation de l’Ultra-trail du Mont-Blanc de cesser sa collaboration avec le constructeur automobile Dacia, filiale du groupe Renault, fustigé pour son bilan carbone.