• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un collectionneur d’armes à feu placé en garde à vue, près de Chevaline, en Haute-Savoie

Photo d'illustration / © AFP
Photo d'illustration / © AFP

Ce jeudi 04 mai 2017, au matin, un homme aurait été interpellé et placé en garde à vue dans les environs de Chevaline, en Haute-Savoie, selon nos confrères du Parisien.

Par AT

L’homme d’origine sud-africaine et passionné d’armes à feu serait actuellement entendu par la gendarmerie dans les environs du village de Chevaline, en Haute-Savoie, selon nos confrères du Parisien.

Il aurait été arrêté ce jeudi 04 mai 2017 au matin. Sa personnalité et ses collections d’armes seraient passées au peigne fin pour s’assurer qu’il ne possède ou n’a pas possédé de pistolet Luger P0 6.

Le pistolet Luger P0 6: une arme atypique

L'arme avait été utilisée pour abattre Saad Al Hilli, un ingénieur britannique, son épouse Iqbal, 47 ans, et sa belle-mère Suheila, 74 ans, et un cycliste de passage Sylvain Mollier, 47 ans, en septembre 2012.

Ce pistolet fabriqué uniquement pour les officiers de l’armée helvétique est très recherché par les collectionneurs. Ce qui aurait dirigé les enquêteurs vers l’homme actuellement en garde à vue, parmi plusieurs pistes locales.

Des pistes locales remontées depuis plusieurs mois par les gendarmes de la section de recherches de Chambéry, en charge de l’enquête ouverte il y a 5 ans.

Pas de liens direct avec l'affaire Chevaline


Contactée par France 3 Alpes, la procureure d'Annecy Véronique Denizot a affirmé que cette garde à vue n'est : "en aucun cas lié avec l'affaire de Chevaline et qu'il n'y a aucun élément nouveau dans ce dossier."

A lire aussi

Sur le même sujet

#Studio3 : J. Aubertin interprète "Holy Forest"

Les + Lus