Conflit social chez S.T. Dupont à Faverges: le préfet de Haute-Savoie nomme un médiateur

Depuis le mercredi 19 février, 70% des salariés permanents de S.T. Dupont sont en grève et occupent leur entreprise de Faverges pour dénoncer notamment la suppression d'acquis sociaux. Mesure assez rare, le préfet de Haute-Savoie a décidé de nommer un médiateur.

Acquis sociaux, conditions d'embauches des nouveaux salariés, relation avec la direction des ressources humaines. Les sujets de mécontentement des salariés de S.T. Dupont sont multiples et la mobilisation importante: près de 90 des 130 salariés du site de Faverges sont en grève.

Pour tenter de résoudre ce conflit social, le préfet de Haute-Savoie vient donc de nommer un médiateur. Il s'agit de Philippe Dumont, le directeur de l'antenne départementale de la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi).

Une première réunion s'est tenue, ce vendredi 21 février, au siège de le DIRECCTE, à Cran-Gevrier. Dans un communiqué, le préfet en appelle "à une résolution rapide du conflit, respectueuse du droit du travail, des principes du dialogue social et de la paix publique."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social