Coronavirus Covid-19 : 14 cas sont confirmés à La-Balme-de-Sillingy

L'Agence régionale de la santé confirme ce dimanche 1er mars que 14 cas de coronavirus sont avérés dans la commune de La-Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie. Les patients, dont le maire lui-même, sont actuellement hospitalisés à l'hôpital d'Annecy. 

Dimanche 1er mars, l'Agence régionale de la Santé confirme que 14 cas de coronavirus covid-19 sont avérés dans la commune de La-Balme-de-Sillingy
Dimanche 1er mars, l'Agence régionale de la Santé confirme que 14 cas de coronavirus covid-19 sont avérés dans la commune de La-Balme-de-Sillingy © France 3 Alpes
"J'ai décidé, depuis mardi soir, de me consacrer pleinement à ma fonction de maire pour gérer cette crise", déclarait samedi 29 février le maire de la Balme-de-Sillingy François Daviet dans une vidéo publiée sur Facebook. La commune haut-savoyarde est particulièrement touchée par le coronavirus depuis le début de la semaine. L'agence régionale de la santé (ARS) confirme ce dimanche 1er que 14 cas sont avérés dans la commune, dont le maire lui-même ainsi que le frère de ce dernier. 

Il se pourrait que d'autres cas soient révélés prochainement. "Tout est possible" affirme l'ARS qui, pour l'heure, ne dispose pas d'informations supplémentaires à ce sujet. 
 

Les 14 patients sont hospitalisés au Centre hospitalier Annecy-Genevois, qui a une capacité de 22 lits. Tout le service des maladies infectieuses est actuellement dédié au covid-19. 

Le nombre de cas en France s'est multiplié ces derniers jours et il a dépassé la barre des 100. Comme l'a rappelé le maire dans sa vidéo, il est conseillé à tous les citoyens, et particulièrement ceux qui sont proches des foyers de coronavirus, d'avoir une bonne hygiène des mains et d'éviter de se faire la bise. 
 

La commune en confinement

La Balme-de-Sillingy a renforcé samedi soir ses mesures de précaution en annulant toutes les manifestations communales. La veille, les agents de la mairie avaient été sommés de travailler depuis chez eux. Les écoles ne rouvriront pas avant le 14 mars et les crèches et centre de loisirs sont eux-aussi fermés. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société