Cet article date de plus de 5 ans

Des milliers de cyclistes attendus sur la "ViaRhôna", une route sans voitures entre le Lac Léman et la Méditerranée

Des milliers de cyclistes sont attendus samedi et dimanche sur les berges du Rhône pour découvrir la véloroute verte "ViaRhôna", qui reliera à terme le lac Léman, située en Haute-Savoie, à la Méditerranée, sur 815 kilomètres, a annoncé la région Rhône-Alpes.
© DR
Pouvoir relier les rives du lac Léman et les plages de la Méditerranée à vélo, en suivant le fleuve Rhône, voici l’ambition de ViaRhôna. 

Cet itinéraire cyclable de 815 km (dont 416 km sont désormais accessibles en Rhône-Alpes) conduit le touriste à vélo des panoramas alpins aux plages de Camargue, en traversant les paysages emblématiques des vignobles des Côtes du Rhône et ceux de la Provence méridionale.

L'an dernier, selon la région, 20.000 personnes s'étaient rendues sur les berges à Lyon et aux alentours pour participer aux randonnées vélos ou aux activités proposées pour faire connaître ce nouvel itinéraire.

Dans le cadre des journées nationales du vélo, un "immense espace" sera dédié à cette voie verte le long des berges dans le centre de Lyon, avec des animations (spectacles, initiation au vélo électrique, etc.).

"A ce jour, l'itinéraire rhônalpin est réalisé à 75%, soit 416 kilomètres sur 552, à 47% en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (55 km sur 118) et à 34% en Languedoc-Roussillon (49 km sur 144), selon un communiqué commun de la région et de la Compagnie nationale du Rhône (CNR), la société chargé de l'aménagement du fleuve.

L'itinéraire total, qui devrait être achevé d'ici fin 2020, conduira touristes et passionnés de vélo des montagnes alpines aux plages de Camargue, en traversant les paysages de la Provence méridionale.

Ses promoteurs espèrent rééditer le succès du cheminement destiné aux vélos le long de la Loire qui attire des milliers de cyclotouristes venus du monde entier. Fin juin 2016, l'itinéraire rhodanien devrait faire l'objet d'une signalétique définitive ou provisoire sur tout son parcours.

ViaRhôna se déroule le long ou à proximité immédiate du Rhône (pour 65% du parcours) et alterne deux modes de circulation: une voie verte dédiée uniquement aux cyclistes et une "véloroute" en circulation partagée avec les automobilistes sur des routes secondaires.

La voie cyclable, également ouverte aux promenades à pied, longera à terme le fleuve à travers douze départements des régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon.

D'un montant total de 51,5 millions d'euros, l'infrastructure est financée à hauteur de 12,5 millions d'euros par la Région Rhône-Alpes et 11,1 millions par la Compagnie nationale du Rhône, "le reste l'étant par les maîtres d'ouvrage et autres collectivités territoriales", d'après le communiqué de la Région.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sur route cyclisme sport environnement société