Drame d'Allinges : le passage à niveau va être rénové avant d'être supprimé

Le passage à niveau d'Allinges où le drame a eu lieu / © France 3
Le passage à niveau d'Allinges où le drame a eu lieu / © France 3

Six ans après la collision mortelle entre un car scolaire et un TER, le passage à niveau d'Allinges en Haute-Savoie va être rénové, quelques mois avant d'être définitivement supprimé, a annoncé Réseau ferré de France (RFF).

Par France 3 Alpes avec AFP

Dans un communiqué reçu ce jeudi 6 mars, RFF annonce des "travaux de remplacement du platelage (plancher de charpente, ndlr) suite aux intempéries". "La dégradation de l'état de la voie ferroviaire sous le platelage a nécessité de programmer des travaux du 7 au 11 avril prochain" sur le passage à niveau 68 d'Allinges, écrit l'entreprise publique.

Les défauts du platelage, rendant ce passage à niveau difficile à traverser par des véhicules longs et lourds, avaient été au coeur du procès de la collision d'Allinges, qui s'est tenu en avril 2013 à Thonon-les-Bains. La SNCF et RFF avaient été condamnés à des peines respectives de 200.000 euros et 400.000 euros d'amende pour homicides et blessures involontaires, après la mort de sept collégiens en juin 2008 dans la collision de leur car avec un TER. Les deux entreprises n'avaient toutefois pas été condamnées pour le défaut de remplacement du platelage, le tribunal ayant estimé que cela "n'aurait sans doute pas évité l'accident avec certitude".

RFF indique dans son communiqué que le platelage en bois sera remplacé "par un platelage de type +strail+, en caoutchouc". "Par ailleurs, les travaux en vue de la suppression définitive du passage à niveau avancent conformément au planning", indique l'entreprise. La mise en service du "contournement routier" et la suppression définitive des passage à niveaux n°67 et 68 "sont prévues courant septembre 2015", précise-t-elle. Le passage à niveau d'Allinges n'a été inscrit qu'en 2012 dans la liste des passages dits "préoccupants".

Le 2 juin 2008, un TER assurant la liaison entre Evian-les-Bains et Genève avait percuté un car scolaire à Allinges, tuant sept collégiens âgés de 11 à 13 ans et faisant 25 blessés parmi les passagers.

Sur le même sujet

Les + Lus