EN IMAGES. Au pays du Mont-Blanc, le refuge du goûter (Haute-Savoie) en cours de désamiantage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Aubert

Dans l'attente d'un nouveau permis de déconstruction (l'ancien étant caduque), le désamiantage de l'intérieur du refuge du goûter a débuté. Il s'agit du plus haut chantier de France s'agissant d'amiante, à 3 588 mètres d'altitude. Diaporama. 

On en finit pas de parler de la déconstruction du refuge du goûter. La FFCAM (Fédération française de clubs alpins et de montagne) a obligation de le démolir, à présent que le nouveau est ouvert (c'était une condition pour l'octroi du permis de construire). 

Or le permis de déconstruction valable 5 ans a été délivré en 2008, devenant caduque cet été, pour des raisons administratives. Dans l'attente du nouveau permis, la FFCAM a débuté les opérations de désamiantage et d'évacuation des équipements intérieurs, sans toucher à la structure du bâtiment. Des opérations qui ne nécessitent pas d'autorisations administratives. 

L'équipe dort et vit sur place depuis le début du mois. On ne peut qu'être saisi par la beauté des images, presqu 'irréelles, de ce chantier hors du commun, quelque part au-dessus des nuages.  


Les dortoirs du dernier niveau sont terminés. Restent quelques supports de lambris et des bouts de laine de verre. La salle à manger a été débarrassée.  Tables, bancs, et chambre froide ont été démontés. Le dortoir est quasi terminé. 

Cette semaine, l'équipe d'Alpes Bourgogne Environnement va s'atteler à débarrasser le reste du mobilier et à démolir cloisons, bois et laine de verre. Le désamiantage devrait également débuter. 

L'ancien Refuge du Goûter pourrait être déconstruit l'an prochain entre le début et la fin du mois de mai 2014, sous réserve des conditions météorologiques en mai 2014.