Evian-Thonon-Gaillard: malgré une victoire face à Nîmes, la descente aux enfers est annoncée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maxence Regnault

L'envie et la réussite n'auront pas suffi aux Haut-Savoyards pour se maintenir en Ligue 2. Ce vendredi 13 avril, malgré une victoire 4 à 1 face à Nîmes, ETG bascule en National. 

La déception était immense au coup de sifflet final. Après un match âpre, les joueurs d'ETG n'auront pas réussi leur "mission sauvetage". Et pourtant, ils ont gagné le Nîmes Olympique!?

Pour comprendre, il faut revenir 90 minutes plus tôt. Au coup d'envoi, Evian est 18e, déjà relégable, avec 3 points de retard sur le FC Sochaux-Montbéliard. Pour se maintenir, les Haut-Savoyards doivent donc gagner et espérer une défaite sochalienne. Une défaite qui malheureusement n'arrivera pas.

La désillusion s'est même rapidement ressentie.

A Annecy, c'est Nîmes qui ouvrait le score après seulement une petite minute de jeu.
A Sochaux, les Franc-Comtois prenaient l'avantage en 10 minutes.
La soirée ne pouvait pas plus mal commencer.

Et cette entame catastrophique aurait même pu être pire si un poteau n'avait pas sauvé les Eviannais au quart d'heure de jeu. La réussite changeait de camp peu à peu, avec l'expulsion sévère du gardien nîmois et dans la foulée un penalty transformé par Kevin Hoggas.

Un partout à la mi-temps.

En seconde période, Barbosa, avant de se faire exclure, donnera l'avantage à ETG. Un but gag qui entraînera ensuite le doublé de Quentin N'Gakoutou. Evian s'imposait sur sa pelouse (4-1), tout comme Sochaux face à Clermont (2-0).

La descente aux enfers des Haut-Savoyards continue donc. ETG jouera l'année prochaine en National. Evian accompagne Créteil et le Paris FC. 


Enorme déception 

La voix tremblante, le vétéran, Cédric Barbosa était pour le moins triste, lui qui a connu la montée et la redescente en l'espace de 6 saisons.


Très rapidement après le match, le club a tweeté pour remercier les supporters.