Football : Le club d'Evian/Thonon-Gaillard renonce à jouer en CFA

Le club pro d'Evian-Thonon-Gaillard est presque certain de disparaître. / © France 3 Alpes
Le club pro d'Evian-Thonon-Gaillard est presque certain de disparaître. / © France 3 Alpes

Le club ETG, qui avait été placé en redressement judiciaire mardi 2 août après avoir été rétrogradé en CFA, a annoncé ce mardi 9 août qu'il renonçait à jouer dans cette division.

Par Quentin Vasseur

Le club d'Evian/Thonon-Gaillard a finalement renoncé à sa participation à la compétition de CFA (4e division), a annoncé ce mardi 9 août Fédération française de football, précisant à l'AFP avoir "pris acte, ce jour, de la décision du club d'Evian/Thonon-Gaillard de renoncer à sa participation au Championnat du CFA qui débute le samedi 13 août prochain (et du CFA2 pour son équipe réserve)"

Le club haut-savoyard évoluait en Ligue 1 de 2011 à 2015 mais a été relégué de Ligue 2 en National au printemps dernier. Mais il ne pouvait jouer ni en Ligue 2, ni en National, faute de garanties suffisantes, et a été rétrogradé par la DNCG, le gendarme financier du football français. Mardi 2 août, le tribunal de commerce de Thonon-les-Bains l'a placé en redressement judiciaire. 

Le club professionnel, qui compte 36 salariés, est désormais condamné, mais il reste un espoir pour l'association de 13 salariés, qui pourrait être reprise par Danone. En attendant, les joueurs et le personnel continuent à venir, en attendant leur licenciement. "On aucun cas à aucun moment la direction nous a dit 'il faut maintenir une équipe en CFA ou en CFA2 pour la reprise du championnat'", regrette Stéphane Guédet, entraîneur adjoint du club, qui déplore "une fuite en avant. Tous les joueurs ont trouvé un autre club et on s’est vite retrouvés avec 5 ou 6 joueurs donc pour nous la fin était fatale."

Reportage de Marion Feutry, Arianne Combes-Savary et François Hubaud.
Sabordage du club ETG
Intervenants: Stéphane Guédet, Entraineur adjoint d'ETG; Tristan, Joueur en U17; Maxime, Joueur en U17; Stéphane Martin, Responsable du centre de formation d'ETG
Le seul espoir pour le club repose sur ses amateurs et ses 500 licenciés, comme le groupe des U17 qui s'entraînait ce mercredi 10 août. "Je vais essayer de faire deux années en U17 ici, espère encore Maxime, apres je vais voir si le club repart, et si ça repart pas, on verra bien."

Une nouvelle décision de justice est prévue à la fin du mois de septembre, mais pourrait être avancée à mois d'août. Si la liquidation judiciaire du club pro est désormais certaine, celle de l'association et de ses amateurs pourrait être évitée si le projet de reprise est jugé satisfaisant.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus