Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc : "Sans public, on a l'impression qu'il manque quelque chose", regrette un musher

Les mushers de la Grande Odyssée se sont élancés samedi à Samoëns pour le prologue de la course. Le bonheur de retrouver la compétition n'a pas fait oublier l'absence de spectateurs.

Un musher lors du prologue de la Grande Odyssée à Samoëns (Haute-Savoie) le 9 janvier 2021.
Un musher lors du prologue de la Grande Odyssée à Samoëns (Haute-Savoie) le 9 janvier 2021. © Romain TISSOT / La Grande Odyssée

De la neige en quantité, du soleil : tous les éléments sont réunis pour la 17e édition de la Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc... ou presque. Il ne manque que le public pour parfaire le tout. Mais personne ne pourra assister à la compétition cette année, crise sanitaire oblige. Et l'ambiance s'en fait ressentir.

A quelques minutes du départ samedi, l'impatience des mushers était palpable. Mais le huis clos imposé par l'épidémie de Covid-19 amène son lot de regrets. "C'est dommage qu'une activité comme celle-ci, de l'ampleur de la Grande Odyssée, n'ait pas de public. C'est une course assez fabuleuse et spectaculaire", regrette Philippe Desmurger, un musher. "La Grande Odyssée sans public, on a l'impression qu'il manque quelque chose", ajoute Yohann Henry, qui participe également à cette édition de la compétition.

D'habitude, 50 000 spectateurs se pressent le long du parcours de la course. "Ca va tous nous manquer, reconnaît la présidente de la Grande Odyssée, Annabel Lascar- Kam. Je suppose que ça manque aux spectateurs qui ne peuvent pas être là aujourd'hui. Ca va manquer aux sportifs aussi parce que c'est une source d'encouragements."

La foule enthousiaste était aux abonnés absents à Samoëns, terre du prologue, samedi. Les mushers et leur attelage ont parcouru deux petits kilomètres pour se mettre en jambes et enchanter les 68 concurrents. "Ca fait plaisir de se retrouver sur les pistes après de longs mois compliqués comme on a vécu. C'est un réel bonheur. Et les jours à venir, on va vraiment se faire plaisir", s'enthousiasme Yohann Henry. Après le prologue, les chiens vont s'élancer pour dix étapes, soit 400 km à parcourir au gré d'une vingtaine de stations alpines.

Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc : "Sans public, on a l'impression qu'il manque quelque chose"

 

Où regarder la Grande Odyssée ?

Faute de pouvoir assister à la compétition, toutes les étapes de la Grande Odyssée sont retransmises en direct dans notre article. Vous pouvez aussi retrouver les reportages des équipes de France 3 Alpes dans le 12/13 et le 19/20.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la grande odyssée aventure sorties et loisirs covid-19 santé société