Guerre en Ukraine : un grand centre d'exposition de Genève se transforme en hébergement d’urgence pour les réfugiés

La halle 1 du centre d’exposition suisse Palexpo s’est transformée en gigantesque hébergement d’urgence. L’Hospice général, qui gère l’arrivée des réfugiés à Genève, loue cet espace qui peut accueillir plus de 400 personnes.

"Je veux que l’on s’intègre rapidement dans la société suisse", confie Roman. Arrivé d’Ukraine il y a quelques heures, le quadragénaire a un objectif : trouver rapidement du travail. En attendant, il est accueilli au cœur du centre d’exposition genevois Palexpo, transformé en centre d’hébergement d’urgence.

Un espace de 15 000 mètres carré

Les locaux ont été transformés en lieux d'accueil "il y a une petite semaine" et "dans l’urgence" selon Isabelle Barras de l’Hospice général, l'institution qui gère les réfugiés à Genève.

Pour l’instant, on compte une trentaine de résidents.

Isabelle Barras, responsable du centre Palexpo pour l'Hospice général

Le centre d’hébergement peut accueillir plus de 400 personnes, des "familles monoparentales, des femmes avec quatre ou cinq enfants, des couples ou des hommes seuls, parfois" précise Isabelle Barras.

Anticiper l'arrivée de nombreux réfugiés

Selon le Conseil fédéral suisse, environ 1 000 réfugiés ukrainiens entrent au quotidien dans le pays. Alors, en louant la halle 1 de Palexpo, l’Hospice général tente d’anticiper de potentielles arrivées massives : "On s’attend à un minimum de 60 000 à 100 000 arrivées en Suisse d’ici cet été", affirme Ariane Daniel-Merkelbach, chargée de l’aide aux migrants à l’Hospice Général. Pour l’instant, la Suisse aurait accueilli près de 37 000 réfugiés sur son territoire.