• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Une habitante de Haute-Savoie parmi les 9 victimes françaises du crash du Boeing d'Ethiopian Airlines

Des secouristes sur les lieux du crash. / © CHINAFOTOPRESS/MAXPPP.
Des secouristes sur les lieux du crash. / © CHINAFOTOPRESS/MAXPPP.

Une habitante de Glières-Val-de-Borne en Haute-Savoie fait partie des 9 victimes françaises du crash du Boeing 737 Max de la compagnie Ethiopian Airlines. L'accident, survenu dimanche peu après le décollage de l'appareil à Addis Abeba, a fait 157 morts.

Par Yann Gonon

Une Haut-savoyarde fait donc partie des victimes du crash du Boeing 737 Max d'Ethiopian Airlines dimanche dernier. Agée d'une quarantaine d'années, Clémence Boutant habitait la commune de Glières-Val-de-Borne avec sa famille.

La liste des victimes françaises du crash se précise peu à peu. Révélée par nos confrères du Dauphiné Libéré, l'information est confirmée par le maire de Glières-Val-de-Borne. C'est lui, quelques heures après l'accident qui a eu la douloureuse mission d'annoncer officiellement la triste nouvelle à la famille. 

"C'est un dramatique accident" explique Marc Chuard qui a été prévenu dès dimanche que l'une de ses administrées faisait partie des 157 passagers tués dans le crash en Ethiopie.

La victime s'appelait Clémence Boutant. Arrivée de région parisienne, elle s'était installée "il y a 3 ou 4 ans" sur cette commune de 1800 habitants située sur le canton de Bonneville. Elle vivait ici en famille avec ses 2 enfants et "travaillait à Genève pour une ONG".

"C'était une famille discrète" qui participait tout de même "à la vie de la commune" via le ski-club ou encore l'association des parents d'élèves, détaille encore le premier magistrat.

Au total, 9 Français faisaient partie des 157 passagers et membres d'équipage tués. L'une d'elle était une jeune humanitaire passée par Lyon.
 

 

Sur le même sujet

Torrent de grêlons.

Les + Lus