Haute-Savoie : un chasseur tue deux tétras-lyres, les agents de l'office de la biodiversité saisissent son arme

Un chasseur a été pris en flagrant délit après avoir tué deux tétras-lyres, des oiseaux protégés, en Haute-Savoie, rapporte l'Office français de la biodiversité. Son arme a été saisie et il risque une amende de 1500 euros.

Les deux tétras-lyres tués aux Contamines-Montjoie
Les deux tétras-lyres tués aux Contamines-Montjoie © Benoit Guyonnaud – SD74 - Office français de la biodiversité
Un chasseur de Haute-Savoie s'est vu confisquer son arme et pourrait écoper d'une amende de 1500 euros. Le jour de l'ouverture de la chasse, le 20 septembre dernier, il a été pris en flagrant délit après avoir tué deux oiseaux protégés.

C'est l'Office français de la biodiversité (OFB) qui relate l'incident. Le 20 septembre dernier, ses inspecteurs avaient mis en place une "opération de surveillance" sur la commune des Contamines-Montjoie, pour veiller au respect de la réglementation en matière de "prélèvements par la chasse [des] oiseaux, et notamment le tétras-lyre". L'OFB a visiblement été bien inspiré car un chasseur a été pris dans les mailles du filet.

"Dans la matinée, les agents ont contrôlé un chasseur qui venait de prélever et transporter un tétras-lyre mâle sans dispositif de marquage", détaille l'OFB. Pire, il venait également de tuer une femelle de cette espèce, "ce qui est formellement interdit". Les oiseaux ont été saisis, de même que l'arme du chasseur. Ce dernier risque une contravention de 5e classe pouvant aller jusqu'à 1500 euros et le retrait de son permis de chasser.

L'Office français de la biodiversité explique que les prélèvements sont autorisés mais uniquement pour les mâles et dans le cadre d'un plan de chasse avec des quotas. Les femelles ne peuvent quant à elles en aucun cas être chassées, leur rôle étant primordial "pour le maintien de la population".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement faits divers