Haute-Savoie : à la Clusaz, un espace de co-working pour travailler au pied des pistes

Comment concilier vacances et vie professionnelle ? La Clusaz, en Haute-Savoie, expérimente l'ouverture d'un espace de co-working. Touristes, résidents secondaires et entrepreneurs de la région viennent y chercher un lieu calme où travailler avant de retrouver les pistes de ski. 

Par France 3 Alpes

En vacances au ski, certains sont obligés de plonger la tête dans le travail entre deux verres de vin chaud et deux descentes de pistes. Des contrats de salariés à finaliser, des fiches de paie à envoyer, des fournisseurs à contacter ou simplement, pour les étudiants, des examens à préparer : pas le choix, il faut s'y mettre.

Mais se motiver à côté des enfants qui se chamaillent ou des parents qui discutent, à l'étroit dans un petit appartement de location où le débit internet est parfois lent, ce n'est pas évident. A la Clusaz, en Haute-Savoie, une bande de copains ont donc décidé de créer un espace partagé de travail, autrement dit, un espace de co-working. Ici, wifi assuré, calme exigé et une ambiance studieuse. Les travailleurs sont conquis. 

"Avec les enfants, je ne peux pas travailler. Ici je suis tranquille : je peux téléphoner et imprimer", explique une cliente, de passage à la Clusaz en vacances. "Je peux faire tout un tas de choses que je ne peux pas faire dans mon petit appartement de location". 

"Ici, pas de distractions, je suis là avec mon livre de tests et je ne fais que ça", explique de son côté une étudiante qui aura ses examens à la rentrée. 


Haute-Savoie : à la Clusaz, un espace de co-working pour travailler au pied des pistes

"Beaucoup de personnes peuvent choisir où et quand ils travaillent !"


 Julie Desnoulez, elle, est photographe indépendante. Venir dans ce nouvel espace, c'est une façon de sortir de son isolement. "70% de mon temps je suis à la maison. J'ai vraiment besoin d'être connectée aux autres de temps en temps !" 

"On a 25 000 touristes l'hiver. A eux s'ajoutent beaucoup d'entrepreneurs indépendants. 80% des entreprises de la communauté de communes ont des entreperises de moins de trois salariés : ça fait quand même beaucoup de personnes qui peuvent choisir où et quand ils travaillent !", résume Cathy Neyrinck, fondatrice de l'espace de co working.

Même pas besoin de gâcher sa journée de ski. L'espace est ouvert tous les jours et 24h sur 24h. Au cas où certains voudraient skier le jour et travailler la nuit ! 


Sur le même sujet

Les + Lus