Plusieurs milliers d'armes et de munitions ont été collectées en Haute-Savoie, et remises à l'État

Publié le
Écrit par Léa Wolber .

Du 2 novembre au 2 décembre dernier, une opération nationale d'abandon simplifié d'armes était organisée. En Haute-Savoie, 1612 armes et 57 188 munitions ont été remises à l'État.

Différents points de collecte étaient mis en place par les préfectures sur tout le territoire pour permettre aux particuliers d'abandonner leurs armes, ou de les déclarer.  Une opération nationale visant à faciliter la traçabilité des armes, mais aussi et surtout, à éviter les accidents domestiques et les vols d'armes. 

Durant huit jours, des agents de la préfecture, des fonctionnaires de police, des militaires de la gendarmerie, et des membres de la Fédération départementale de chasse, étaient mobilisés pour accompagner les particuliers dans leurs démarches, notamment dans l'utilisation du nouveau Système d'Information sur les Armes (SIA). Un site destiné aux particuliers qui, ne souhaitant  pas abandonner leurs armes, les déclarent afin d'en faciliter la traçabilité par les services de l'Etat. 

Des armes de chasse et des armes héritées des Première et Seconde Guerres Mondiales 

Parmi les armes déposées, des armes de chasse, principalement, mais aussi quelques armes datant des deux guerres mondiales, souvent acquises par héritage.

L'enregistrement est accompagné d'une garantie d'absence de poursuites administrative ou judiciaire pour détention illégale d'armes. 

L'opération s'est terminée le 2 décembre dernier. Désormais, les particuliers souhaitant abandonner leurs armes sont invités à le faire auprès de la brigade de gendarmerie, ou dans le commissariat le plus proche de leur domicile.

Au niveau national, 150 000 armes ont été récupérées, et 50 000 armes ont été enregistrées sur le SIA. Selon le ministère de l'Intérieur, la France compte près de 5 millions de détenteurs légaux d'armes, et 2 millions de détenteurs d'armes non déclarées. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité