Haute-Savoie : les Restos du cœur lancent leur collecte annuelle dans les supermarchés du département

Ce vendredi et samedi, les Restos du coeur de Haute-Savoie organisent leur collecte annuelle de denrées avant la campagne d'hiver. Elle n'avait pas pu se tenir en mars, en raison de la crise liée au Covid-19.

La collecte de Haute-Savoie a lieu ce vendredi et samedi dans les supermarchés du département.
La collecte de Haute-Savoie a lieu ce vendredi et samedi dans les supermarchés du département. © Rémy PERRIN / MAXPPP
"On a surtout besoin de conserves, avec des légumes, haricots, pois chiches, maïs, du riz et des produits d’hygiène." Ce vendredi, à l'occasion du lancement de la collecte annuelle des Restos du coeur en Haute-Savoie, les clients des supermarchés du département sont invités à donner toutes sortes de denrées.

Normalement prévue en mars, la collecte n'avait pas pu se tenir en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Les produits récoltés seront distribués dans le cadre de la prochaine campagne hivernale.


"On attend un boom des inscriptions"

"La campagne d’hiver va démarrer bientôt et on attend un boom des inscriptions. Comme on n’a pas pu faire la collecte au mois de mars, là les réserves commençaient à être au plus bas. Ça va faire du bien", explique Brigitte Roux, l'une des 470 bénévoles du département.

Avec la crise sanitaire, la demande explose : 15% de bénéficiaires supplémentaires ont été enregistrés dans le département depuis le mois de mars. 5 500 personnes sont actuellement inscrites à la distribution alimentaire.
 
"Plus de 80% des gens sont venus s’inscrire pour la première année. La moyenne d’âge va de 25 à 50 ans. Des familles avec trois, quatre, cinq personnes", précise Alain Cruaz, responsable départemental des Restos du coeur de Haute-Savoie.

La collecte se poursuivra ce samedi dans une trentaine de supermarchés de Haute-Savoie.

• Le reportage de Marion Feutry et Frédéric Pasquette :  
durée de la vidéo: 01 min 26
Collecte des Restos du coeur ©France Télévisions
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société économie coronavirus/covid-19 santé